Affaire de bébé secoué jugée à Laval : 12 ans de prison pour le père

18h09 - 15 mai 2019 - par G.P
Affaire de bébé secoué jugée à Laval : 12 ans de prison pour le père
La cour d'assises de la Mayenne a rendu son verdict ce mercredi 15 mai.

Ce mercredi 15 mai, la cour d'assises de la Mayenne a condamné un père de famille à 12 ans de prison. Il a été reconnu coupable de la mort de son fils, victime du syndrome du bébé secoué en 2017.

Il a accueilli le verdict sans rien laisser paraître. Ce mercredi 15 mai, le père de Maël a été condamné par la cour d'assises de la Mayenne à 12 ans de réclusion criminelle. 

Dans la nuit du 20 au 21 mars 2017, il avait donné la mort à son enfant âgé de cinq mois, victime du syndrome du bébé secoué. Durant les deux jours de procès, l'homme âgé de 44 ans n'a pas montré ses émotions, ni éprouvé de réels remords. Interrogé ce matin sur les faits, il a soutenu avoir secoué le nourrisson inanimé pour le faire « réagir ». Une thèse du malaise contestée par les parties civiles et l'avocate générale qui ont privilégié une autre hypothèse : énervé par les pleurs de son fils affamé et non changé, le père aurait secoué le bébé pour le calmer. 

Après trois heures et demi de délibérés, les jurés ont décidé de suivre la peine requise par le Ministère public. En plus des douze années de réclusion criminelle, le père de Maël écope d'un suivi socio-judiciaire avec une injonction de soins. Il ne devrait pas faire appel de sa peine. 

 

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire