Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Chris Malonga : « C'est l'adversaire qui doit s'adapter »

Laval. En vue en coupe de la Ligue contre Ajaccio, buteur contre le Red Star, l'ancien joueur de Ligue 1 Chris Malonga estime avoir rattrapé son retard et peut prétendre à la titularisation.

Laval. Chris Malonga :  « C'est l'adversaire qui doit s'adapter »
Le nouvel attaquant tango a rattrapé son retard et peut prétendre à la titularisation.

Après les blessures de la saison dernière et l'arrivée tardive à Laval, estimes-tu avoir retrouvé tes repères ?

Le staff lavallois et moi, nous savions qu'il me fallait un peu de temps pour travailler de mon côté. Grâce au club, je pense que ce travail a porté ses fruits et j'ai pu intégrer le groupe plus tôt que prévu. On avait tablé sur un retour à la compétition début septembre, je suis en avance. Contre Ajaccio, je me suis senti bien sur les 70 minutes. Aujourd'hui, je pense être compétitif. J'ai la chance de retrouver le groupe dans une période d'émulation. Je prends plaisir dans cette équipe dans laquelle il y a un fond de jeu.

 

Cette saison au Stade lavallois est-elle l'occasion de rebondir ?

Je ne prends pas cette opportunité comme “une occasion”, mais comme un vrai challenge. Tout le bien que m'ont dit du club Guillaume Ripert, Ludovic Genest ou Ludovic Guerriero, je l'ai vite vérifié. C'est un club avec des valeurs, qui payent en ce moment. Si on nous avait annoncé ce mois d'août, nous aurions signé des deux mains les yeux fermés. Mais il y a aussi un vrai potentiel. Ma priorité est de rendre au club la confiance qu'il m'a témoignée.

 

La trêve a-t-elle fait du bien ?

On le saura vendredi soir. J'espère qu'elle ne nous a pas coupé les jambes et qu'on va repartir de l'avant. En tout cas, sur le plan du travail à l'entraînement, on n'a rien lâché.

 

Comment abordez-vous le match contre Metz ?

Le FC Metz descend de Ligue 1 et c'est le leader. Ce sera un adversaire coriace, dont les ambitions passent par des victoires contre des équipes comme nous. A nous de déjouer ça. Si on met les mêmes ingrédients que l'on a mis ce début de saison, nous aurons des choses à faire valoir.

 

 

Personne n'a encore trouvé la clé pour battre Metz, pensez-vous l'avoir sur votre trousseau ?

Ce que nous avons pour le moment, ce sont des atouts. A commencer par une certaine dose d'insouciance : on travaille au jour le jour, pour construire notre jeu à nous. On ne s'occupe pas trop de l'adversaire, on n'en parle pas trop, et on ne joue en aucun cas le match avant. On veut obliger notre adversaire à chercher à s'adapter à notre jeu, pas l'inverse.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval Bonchamp-lès-Laval (53960) 950€ Découvrir
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS Mayenne (53100) 115 000€ Découvrir
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Automobile
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Renault Megane 3 GT 165 cv
Renault Megane 3 GT 165 cv Laval (53000) 9 900€ Découvrir
voiturette
voiturette Mayenne (53100) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Argile
Argile Lassay-les-Châteaux (53110) 0€ Découvrir
Canapé et fauteuils
Canapé et fauteuils Laval (53000) 50€ Découvrir
Vends canapé fixe 3 places
Vends canapé fixe 3 places Changé (53810) 100€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Chris Malonga : « C'est l'adversaire qui doit s'adapter »