Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Agriculture. Les producteurs de lait dénoncent l'absence de négociations avec Lactalis

Agriculture. Environ 80 producteurs de lait mayennais sont présents sur cinq sites du département pour dénoncer la politique de Lactalis.

Agriculture. Les producteurs de lait dénoncent l'absence de négociations avec Lactalis
Quelques manifestants pour délivrer un message clair sur le rond-point des anneaux à Laval. - Fred Martin

Le prix du lait pour 2024 doit être négocié avant le 31 janvier. Lactalis et les producteurs ne sont pas d'accord, la FDSEA monte au créneau. Les éleveurs ont manifesté à Laval et dans trois autres villes.

Les organisations professionnelles de producteurs laitiers, dont l'Unell (Union nationale des éleveurs livrant Lacatalis) sont en négociations ce mois de janvier avec le géant laitier pour déterminer le prix de l'année.

"Négociations unilatérales"

Ces négociations n'avancent pas car selon la FDSEA, "Lactalis négocie de manière unilatérale en imposant à ses producteurs les mêmes prix qu'en 2021".

"Lactalis détermine sans nous consulter notre coût de production, en ignorant que depuis 2021 les coûts de l'énergie par exemple ont considérablement augmenté", s'insurge Samuel Gouel, président de la section laitière de la FDSEA 53.

Le président de la section laitière de la FDSEA 53, Samuel Gouel, devant la caméra de TF1. - Fred Martin

405 euros les 1 000 litres, il en faudrait 450 pour vivre

"Lactalis veut rémunérer 405 euros la tonne de lait, alors qu'il faudrait 450 euros pour que l'éleveur puisse tirer un revenu de son travail et entretenir son exploitation. Lactalis négocie ses prix avec la GMS, et veut ensuite nous acheter le lait au rabais pour maintenir ses marges."

Contraire à la loi EGAlim

Le responsable syndical rappelle que la loi EGAlim interdit la non négociabilité des matières premières d'origine agricole, et appelle l'État à faire respecter la loi.

Cinq sites occupés

Des producteurs laitiers préparant une banderole devant l'usine Lactalis de Laval. - Fred Martin

Pour marquer leur mécontentement, entre 80 et 100 agriculteurs mayennais sont présents ce jeudi 18 janvier à Laval devant le site Lactalis, mais aussi à Mayenne, Château-Gontier, Craon et Charchigné avec des banderoles. Mais pas de barrages filtrants aux ronds-points et carrefours : "Nous ne sommes pas là pour embêter les gens, mais pour communiquer sur le comportement de la première entreprise du département".

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval Bonchamp-lès-Laval (53960) 950€ Découvrir
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS Mayenne (53100) 115 000€ Découvrir
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Automobile
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Renault Megane 3 GT 165 cv
Renault Megane 3 GT 165 cv Laval (53000) 9 900€ Découvrir
voiturette
voiturette Mayenne (53100) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Argile
Argile Lassay-les-Châteaux (53110) 0€ Découvrir
Canapé et fauteuils
Canapé et fauteuils Laval (53000) 50€ Découvrir
Vends canapé fixe 3 places
Vends canapé fixe 3 places Changé (53810) 100€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Agriculture. Les producteurs de lait dénoncent l'absence de négociations avec Lactalis