Le Stade lavallois s'impose en amical contre Saint-Brieuc

18h00 - 05 janvier 2019 - par .
Le Stade lavallois s'impose en amical contre Saint-Brieuc
Verdier, Makhedjouf et Obbadi se sont illustrés face à Saint-Brieuc.

Le Stade lavallois a battu le Stade Briochin à Le Basser, en match de préparation ce samedi (5-2). Au-delà du score, les Tango ont pu peaufiner les réglages de leur nouveau schéma.

Au score, il n'y pas eu photo entre le Stade lavallois, troisième de National, et le Stade Briochin, 4e de sa poule de N2. Une erreur du gardien breton a rapidement permis à Danic de servir Verdier pour l'ouverture du score (1-0, 5'). Verdier qui s'est offert un doublé, en remportant son face-à-face sur un amour d'ouverture d'Obbadi (3-0, 39'). Obbadi auteur d'un doublé à la passe puisqu'entre deux, il avait joué vite un coup-franc converti par Makhedjouf (2-0, 26').

En seconde période, Bakir a alourdi la marque sur penalty (4-0, 65'), puis en reprenant un centre de Bouadla à la suite d'un corner joué à deux (5-0, 76'). En fin de match, Z.Allée d'un lob (5-1, 82') et Douniama coupant un centre au premier poteau (5-2, 89') ont finalement réduit le score.

Une équipe par mi-temps et cinq buts

Sur le plan tactique, les Tango ont évolué à nouveau avec un schéma à trois axiaux lors des deux mi-temps, avec une revue quasi-totale d'équipe à la pause. L'opposition inférieure a permis de voir un schéma où les latéraux occupaient un réel rôle de pistons offensifs ; particulièrement Mabussi à gauche en première période. Une très bonne chose puisque le numéro 12 pourrait être titulaire à ce poste contre Boulogne-sur-Mer, Scaramozzino et Bouhours étant suspendus.

Ce jeu penchant à gauche a peut être aussi découlé d'un manque de forme de Lambese à droite, qui a récemment quitté l'infirmerie. Perrot, touché contre Tours fin 2018, a lui semblé plus en jambes à droite en deuxième. Il pourra aussi prétendre à une place de titulaire samedi prochain. Les ailes sont l'un des axes à développer dans ce schéma, où Danic a montré de bonnes choses en meneur de jeu, même s'il a parfois eu du mal à trouver Verdier qui dézonait.

Mabussi parmi les satisfactions

Enfin, Stefan Cvetanovic, 22 ans, ancien joueur de D2 serbe, était testé : il a montré de la vivacité, même s'il n'a pas souvent été servi en profondeur. C'est lui qui provoque le penalty en seconde période. Il ne sera pas l'attaquant attendu dans l'immédiat, mais va continuer de s'entraîner au club et pourrait être une solution à moyen ou long terme.

« Le score de ce match importe peu, ce qui compte c'est ce qu'on a rendu sur le terrain, commente François Ciccolini. On a vu deux mi-temps différentes, avec un système et des intentions différentes durant les deux mi-temps. Tout le monde a eu du temps de jeu, des joueurs reviennent de blessure. En deuxième période, il aurait fallu reprendre comme en première, comme s'il y avait 0-0. On a donné les deux buts. On a des choses à travailler avant Boulogne, ça sera un nouveau championnat. »

C.Turcant


Stade lavallois – Stade Briochin : 5-2.
Buts : Verdier (5' et 39'), Makhedjouf (26'), Bakir (65' et 76') pour Laval ; Allée (82') et Douniama (89') pour Saint-Brieuc
Laval 1ere mi-temps : Bouet – Lambese, Rincon (Milosevic, 31'), Ba, Dembele (cap), Mabussi – Obbadi, Makhedjouf, Danic – Etinof, Verdier.
Laval 2e mi-temps : Mensah – Milosevic, Ba (Dembele, 70'), Scaramozzino (cap) – Perrot, Cissé, Bouadla, Bouhours – Vincent – Cvetanovic, Bakir.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire