Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Pays de Loiron. "Ça m'empêche de dormir la nuit, je panique" : plus de 24 heures après les premières inondations, le ras de bol et l'inquiétude règnent chez certains habitants

Actualités. Dans toute la Mayenne et particulièrement dans le Sud-Est, de nombreuses communes ont été touchées par les inondations du mardi 18 et mercredi 19 juin.

Pays de Loiron. "Ça m'empêche de dormir la nuit, je panique" : plus de 24 heures après les premières inondations, le ras de bol et l'inquiétude règnent chez certains habitants
Fabienne et Régis Hemont ont dû tout nettoyer depuis hier après-midi. Il y avait près de 70cm d'eau dans leur garage. - CM

L'été a pointé le bout de son nez jeudi 20 juin, mais un temps d'hiver règne depuis plusieurs mois. Sur le secteur de Loiron, nombreux sont les habitants qui nettoient et débarrassent leur maison après les intempéries du mardi 18 et du 19 juin. Elles ont été si violentes que plus de 24 heures après, des familles et des amis étaient encore mobilisés pour aider ceux qui ont été impactés au premier rang.

À quelques mètres de l'Oudon, certains habitants nettoient leur maison 24 heures après les inondations. - Cm

"On avait perdu beaucoup d'objets"

Dans une petite maison à l'entrée du bourg de Saint-Isle, Carole et son mari rangent les dernières bricoles qu'ils ont pu sauver dans leur garage, inondé dans l'après-midi du 19 juin. Il y a six ans, ils avaient construit un barrage pour éviter que l'eau ne rentre. Pourtant, c'est la deuxième fois en deux jours qu'ils passent la raclette sur le sol. "On était en train de déjeuner. J'ai à peine eu le temps de prendre un yaourt dans le frigo que c'était inondé. L'eau venait de la route et du fossé derrière."

La première fois que Carole et son mari ont eu ce genre de frayeur, c'était en 2018. "La maison était inondée et vu qu'on n'avait rien mis en hauteur, on avait perdu beaucoup d'objets. Aujourd'hui, on fait attention et on anticipe mais quand il y a des grosses pluies comme ça, ça m'empêche de dormir la nuit, je panique. C'est pareil quand on part en vacances", confie Carole.

Carole et son mari avaient installé un barrage pour que l'eau ne puisse pas rentrer en 2018. - CM

L'eau s'est invitée dans le jardin et dans le garage de Carole et son mari à deux reprises. - Photo transmise

Plus d'un mètre d'eau dans une maison d'habitation

À quelques kilomètres, dans la commune de Montjean, on aperçoit au loin des quantités de linge séchant sur un grillage, un matelas posé sur le muret de la maison, de l'électroménager dans la cour. Vivant à quelques mètres de l'Oudon, les habitants sortent tout ce qui se trouvait dans le sous-sol de la maison. "On est là depuis ce matin", raconte une femme en se passant le bras sur le front. Elle s'est mobilisée pour aider ses beaux-parents à débarrasser la maison, qui a été inondée la veille. "Il y a eu plus d'un mètre d'eau dans l'arrière-cuisine. Ça débordait de partout, même des toilettes", témoigne-t-elle.

Reprise pour lundi ?

Un peu plus haut, Fabienne et Régis, les propriétaires du garage de la commune, racontent leurs 24 dernières heures. "Déjà, mercredi matin, quand on est arrivés, on a vu de l'eau partout. On a nettoyé mais mon mari a suggéré de mettre les véhicules et les machines en hauteur car c'était susceptible de recommencer." Et ça n'a pas loupé. Vers 15h30, c'est de nouveau le déluge et la rivière sort de son nid. "Il y a eu jusqu'à 70cm d'eau. On ne travaille plus depuis mercredi matin et je pense qu'on ne va pas reprendre avant lundi", raconte Fabienne, qui travaille au garage avec son mari depuis 19 ans. "Nous sommes arrivés en 2005. On a connu une grosse inondation en 2007 où c'était vraiment la catastrophe, on avait tout perdu. Quand nous avions fait des réparations on s'était dit qu'il fallait mettre les prises et certains objets en hauteur par sécurité."

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Pays de Loiron. "Ça m'empêche de dormir la nuit, je panique" : plus de 24 heures après les premières inondations, le ras de bol et l'inquiétude règnent chez certains habitants