Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Règlement de compte pour des stupéfiants : deux hommes condamnés

Actualités. Un règlement de comptes sur fond de stupéfiants était au programme d'une comparution immédiate ce mercredi 7 décembre. Deux jeunes Lavallois ont été condamnés.

Laval. Règlement de compte pour des stupéfiants : deux hommes condamnés

Ils ont tous les deux 18 ans, sont Lavallois et ont obtenu leur baccalauréat en juin dernier. Ce portrait, c'est celui des deux prévenus jugés ce mercredi 7 décembre par le tribunal correctionnel de Laval sur le mode de la comparution immédiate. Tous les deux sont impliqués dans un règlement de compte autour d'une affaire de stupéfiants.

Malgré l'audience, ce qui s'est passé sur un skate-park de Laval le 18 novembre dernier demeure confus. Il y a la version des prévenus qui affirment s'être trouvés là par hasard alors que passait la victime. Ils n'auraient pas apprécié la qualité de la résine de cannabis que cette dernière leur a vendu. Le ton est monté, l'un des prévenus a frappé, tandis que le second a tenté de s'interposer, faisant trébucher le troisième au passage.

Je certifie que je n'ai jamais eu d'arme

Puis il y a celle de la victime, un jeune homme également, qui aurait été attirée dans un traquenard par deux amis des prévenus. L'un l'aurait frappé, le second l'aurait fait tomber. On lui aurait même tiré dessus avec une arme de défense et aurait été atteint au visage. "Autant j'assume les coups de pied, autant je certifie que je n'ai jamais eu d'arme", affirme le prévenu. Si la victime, qui a été hospitalisée et même opérée après ce règlement de comptes, a des blessures au visage causées par un pistolet à plomb, l'arme n'a jamais été retrouvée. La violence avec armes n'a donc pas été retenue dans les poursuites.

Les deux prévenus ont un casier judiciaire vierge. Pour autant, le substitut du procureur Franck Burstert requiert "une peine dissuasive", soit 18 mois d'emprisonnement dont six mois avec sursis pour celui qui a porté les coups, neuf mois avec sursis pour celui qui a fait tomber la victime. "Les violences ne sont pas anodines, ce sont des coups de pied qui sont donnés et pas n'importe où, au visage."

A l'issue des délibérés, le tribunal décide de condamner le premier à 18 mois d'emprisonnement dont huit mois avec sursis. Le second écope de neuf mois avec sursis.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Règlement de compte pour des stupéfiants : deux hommes condamnés