Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Blocus de Lactalis : tous les sites français du groupe visés

Actualités. Après l'échec des négociations qui se sont terminées à 1h dans la nuit de jeudi à vendredi, la déception est grande chez les éleveurs présents aux abords de l'usine Lactalis.

Laval. Blocus de Lactalis : tous les sites français du groupe visés
Preuve que la mobilisation ne faiblit pas, des pneus ont été déposés à proximité du rond-point.

Philippe Jehan s'est adressé aux manifestants pour leur annoncer que le mouvement va s'étendre à toute la France. « J'ai eu des contacts avec les autres fédérations, elles sont prêtes à aller bloquer toutes les usines du groupe Lactalis. Notre mobilisation est intacte. (…) Nous resterons ici une semaine de plus s'il le faut.»

Dans la matinée, la FDSEA et les JA ont rencontré les parlementaires mayennais et le président du conseil départemental, Olivier Richefou. Les représentants syndicaux leur ont demandé de voter la loi Sapin II. Cette loi qui doit passer le 26 septembre à l'Assemblée nationale, prévoit des contraintes pour les industriels pour le calcul du prix du lait. « Si elle est appliquée en l'état, les laiteries devront prendre en compte les coûts de production supportés par les éleveurs et le marché français. Si les parlementaires respectent les engagements qu'ils ont pris devant nous, les élus de droite devront voter cette loi », annonce Florent Renaudier, vice-président de la FDSEA53 et membre du conseil d'administration de la FNPL.

Le groupe Lactalis a annoncé dans un communiqué publié vendredi matin qu'il concédait à une augmentation de 15 euros la tonne et ce à partir du 1er septembre, portant ainsi les 1000 litres à 271 (contre 256 euros aujourd'hui). « C'est largement insuffisant », poursuit le syndicaliste qui dénonce l'attitude du médiateur : « il nous a dit que “si vous ne signez pas la proposition de Lactalis, ce sera de votre responsabilité.“ Pour nous il est sorti de son rôle en relayant la proposition du groupe laitier. »

Côté judiciaire, Lactalis a demandé un référé sous astreinte de 500 euros par heure de blocage. La justice devrait se prononcer vendredi après-midi.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Blocus de Lactalis : tous les sites français du groupe visés