Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Louverné. Le conseil municipal adopte une motion sur la dégradation de l'accès aux soins

Communes.

"Chaque semaine, nous sommes confrontés aux conséquences de la dégradation de l'accès aux services de santé. Dans le cadre de nos mandats, nombre de concitoyens ou de familles, en recours ultime, nous font part de leur situation, pour la plupart inextricable", expliquait Sylvie Vielle lors de la séance du conseil municipal le 11 juin.

Avec l'augmentation des départs en retraite des médecins qui ne sont pas remplacés, la lutte contre la désertification médicale est une problématique majeure de santé publique. Et s'agissant de notre système hospitalier et de nos secours d'urgence, les élus constatent le désarroi de leurs concitoyens face aux difficultés de ces services, et du personnel qui se trouve dans l'incapacité d'accueillir les patients dans de bonnes conditions. L'absence de mesures nationales efficaces renforce la raréfaction de l'offre médicale et entraîne la concurrence entre les territoires pour attirer de nouveaux professionnels.

Face à cette situation, le conseil municipal, conscient qu'il n'existe pas de solution unique, demande au gouvernement d'encourager la multiplication d'offres différentes, adaptées aux territoires concernés, pour favoriser la venue et l'installation de médecins, de donner les moyens aux services d'urgences et de santé publique de pouvoir fonctionner et, que ce soit pour les spécialités ou pour la médecine de ville, de permettre à chacun de retrouver un parcours de soins digne.

Cette motion va être adressée à la préfète de la Mayenne, ainsi qu'à tous les parlementaires.

Les autres décisions

La loi SRU impose aux communes de plus de 3 500 habitants de disposer de 25 % de logements sociaux. Les communes déficitaires sont redevables d'un prélèvement annuel opéré sur leurs ressources fiscales. Louverné étant dans ce cas, afin de s'exonérer de ce prélèvement, le conseil municipal a décidé de signer une convention de partenariat avec Méduane habitat qui prévoit le versement d'une subvention de 90 000 € pour la construction de quatorze logements dans le lotissement de la Grande Motte sud.

La commune est propriétaire d'un immeuble situé 5, place Saint-Martin. Elle n'a plus l'usage de ce bâtiment. Afin d'éviter qu'il ne se dégrade davantage, et conformément à l'avis des Domaines, le conseil municipal a décidé de le vendre à la SARL NI.MO pour un montant de 60 000 €. Les formalités de la vente seront confiées à l'étude de maîtres Riou, Tombeck, Fouilleul à Laval.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Louverné. Le conseil municipal adopte une motion sur la dégradation de l'accès aux soins