Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Landivy. Son ami se tue en faisant la course avec lui : il ne s'arrête pas pour lui porter secours

Actualités. Jeudi 1er février, le tribunal a condamné un homme à six mois de prison avec sursis pour non-assistance à personne en danger.

Landivy. Son ami se tue en faisant la course avec lui : il ne s'arrête pas pour lui porter secours
Les deux amis faisaient la course quand l'un d'eux a eu un accident mortel. Illustration

Le 5 avril 2021, deux amis roulent à vive allure sur la route de Landivy. "Ils faisaient la course", diront plus tard deux témoins. À un moment, ils se retrouvent côte à côte sur la petite route et le véhicule qui doublait l'autre prend le bas-côté, effectue des tonneaux, s'écrase contre un arbre : le conducteur y trouvera la mort. Son ami ne s'arrête pas, il continue jusqu'au village, revient en ralentissant et poursuit sa route.

Il se retrouve poursuivi ce jeudi 1er février pour "non-assistance à personne en danger" ainsi que "conduite excessive eu égard aux circonstances". Il a expliqué aux enquêteurs qu'il était reparti parce que sa compagne voulait son sac à main, ce que cette dernière démentit par la suite. L'homme est en fait pressé de rentrer chez lui pour changer de voiture.

Aujourd'hui, il explique au tribunal qu'il a paniqué et le vice-président lui demande s'il n'éprouve pas une part de responsabilité devant la mort de son ami. Ce dernier était alcoolisé et il laisse un jeune enfant et une compagne : cette dernière, présente au tribunal, refuse par ailleurs de demander une réparation pécuniaire.

Lorsque la procureure lui demande pourquoi il ne s'est pas servi de son téléphone, le prévenu répond qu'il était en train de charger. L'homme a malgré tout prévenu leurs amis qui, eux, se sont rendus sur les lieux de l'accident.

Ils avaient déjà fait la course

Les deux amis avaient déjà été repérés faisant la course par un agriculteur. D'ailleurs, la voiture était modifiée et munie d'un booster. Maître Chatton plaide pour la défense : "Qui peut prévoir que l'on aura la bonne réaction dans un tel cas ?" L'avocate remarque que son client est allé prévenir ses amis. Elle ne trouve aucun élément intentionnel et demande la relaxe.

Le tribunal voit les choses différemment et condamne le prévenu à six mois de prison avec sursis et une amende de 400 euros pour la contravention de 4e classe consécutive à la vitesse.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval Bonchamp-lès-Laval (53960) 950€ Découvrir
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS Mayenne (53100) 115 000€ Découvrir
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Automobile
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Renault Megane 3 GT 165 cv
Renault Megane 3 GT 165 cv Laval (53000) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Argile
Argile Lassay-les-Châteaux (53110) 0€ Découvrir
Canapé et fauteuils
Canapé et fauteuils Laval (53000) 50€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Landivy. Son ami se tue en faisant la course avec lui : il ne s'arrête pas pour lui porter secours