Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

L'invité de la semaine. François Millet, PDG de Réamétal : "Rendre l'entreprise plus attractive"

Communes. L'entreprise Réamétal exporte ses produits de haute technologie dans le monde entier. Elle est l'une des premières entreprises industrielles du département à passer à la semaine de quatre jours.

L'invité de la semaine. François Millet, PDG de Réamétal : "Rendre l'entreprise plus attractive"
François Millet, PDG de Réamétal, devant l'un des automates fabriqués par l'entreprise. - ST

L'entreprise de tôlerie intégrée Réamétal, située à Bazougers, est l'une des premières entreprises du département à passer à la semaine de quatre jours. Elle a reçu à ce titre le prix du Leader bienveillant décerné par Préventica. L'occasion de rencontrer son dynamique PDG François Millet.

Pouvez-vous présenter l'entreprise ?

Réamétal est une entreprise de tôlerie intégrée. Elle a été créée en 1980 par Mickaël Gomez et je l'ai reprise en 2006. Actuellement, nous comptons 70 salariés avec toutes les qualifications spécifiques à la tôlerie intégrée, des plieurs, des soudeurs, des chaudronniers, des peintres, mais aussi des ingénieurs en conception, et tous les métiers administratifs qui sont les supports d'une entreprise. Le site s'étend sur 9 000 m2. Nous sommes entre cinq et dix sociétés de ce type en France.

Que fabriquez-vous exactement ?

Des bornes interactives pour les parkings, des bornes de commande pour les fast-foods, des automates pour les banques. Nos clients arrivent avec un cahier des charges précis et nous concevons le produit du début jusqu'à la fin. On part d'une tôle, on la découpe avec des machines laser ou des poinçonneuses, on la plie, on soude toutes les pièces puis elles sont peintes avec une poudre époxy. C'est une peinture qui doit ensuite passer au four.

Quand le corps de la borne ou de l'automate est assemblé, il faut garnir l'intérieur avec tous les systèmes électroniques, les microprocesseurs et tout ce qui est nécessaire à son fonctionnement. Une fois terminées, les pièces sont emballées dans des caisses en bois faites sur mesure et expédiées chez les clients. Nous ne commercialisons pas directement nos produits, ce sont des sociétés intermédiaires qui nous passent les commandes et qui livrent. Beaucoup de nos réalisations partent à l'étranger, c'est nous qui avons équipé par exemple le métro du Caire, mais on trouve des bornes Réamétal sur presque tous les continents. Quand on voyage, on a la chance de voir les produits que l'on a fabriqués, sur les autoroutes, dans les aéroports, les banques, et c'est pour nous une fierté.

"Des métiers rares et en tension"

Votre entreprise vient de passer à la semaine de quatre jours, pourquoi ?

Pour rendre l'entreprise plus attractive et attirer de nouveaux salariés. Les métiers exercés ici sont rares et souvent en tension. Nous avons toujours du mal à recruter, alors passer à la semaine de quatre jours nous a semblé être un moyen supplémentaire pour donner envie à des salariés de nous rejoindre. Nous sommes un peu éloignés de Laval, sur un territoire enclavé, et un trajet de moins par semaine ça peut être un atout pour un salarié.

Au départ, on envisageait que le jour non travaillé soit à la carte mais avec la guerre en Ukraine, et l'augmentation du coût de l'énergie, il a été décidé que l'usine serait fermée le vendredi. 80 % des salariés ont opté pour la semaine de quatre jours, ceux qui sont restés à cinq jours sont volontaires.

Nous assurons aussi la formation de nos salariés. L'un d'eux, qui est rentré à 17 ans en apprentissage, est devenu ingénieur soudeur et est maintenant cadre dans l'entreprise. Les technologies évoluent, nos salariés s'adaptent en permanence et leur savoir-faire a une réelle importance dont nous sommes conscients.

Qu'auriez-vous envie de dire à des salariés en recherche d'emploi ?

Nous sommes une entreprise de pointe, à taille humaine et le prix du Leader bienveillant, décerné par Préventica, que nous venons de recevoir prouve que nous sommes attentifs au bien-être de nos salariés. Nous recherchons en ce moment des plieurs dont la formation est assurée par l'entreprise. Si vous savez lire un plan et que vous avez une vision en 3D, contactez-nous. Nous avons aussi besoin de soudeurs ou de chaudronniers. Notre activité est toujours plus intense sur le deuxième semestre et 2024 est de bon augure, alors nous aurons forcément besoin d'embaucher de nouveaux collaborateurs.

Réamétal : ZA du Clos Macé, 53170 Bazougers ; 02 43 02 33 66.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 350€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
L'invité de la semaine. François Millet, PDG de Réamétal : "Rendre l'entreprise plus attractive"