Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. 300 agriculteurs manifestent devant Lactalis et la préfecture

Actualités. 300 agriculteurs, 150 cochons, des CRS, des lacrymogènes, la soirée du 5 juillet était animée à Laval.

Laval. 300 agriculteurs manifestent devant Lactalis et la préfecture
150 cochons ont été lâchés chez Lactalis et au rond-point du Zoom.

« Lactalis nous réclame 71 000 € pour un portail cassé. Alors, on va leur en fabriquer un », lance Philippe Jehan, président de la FDSEA 53, devant 300 agriculteurs, remontés comme jamais. « Faut arrêter aussi, les prix c'est n'importe quoi », ajoute Nicolas, un jeune agriculteur du sud-Mayenne. Prix du porc, de la viande bovine, du lait, la crise touche toutes les filières, avec des situations parfois dramatiques. « Quand on voit les femmes d'agriculteurs présentes aux manifestations, ce n'est pas bon signe », commente Benoît, exploitant agricole à Ballots. Dans la nuit du 5 au 6 juillet, la manifestation a débuté chez Lactalis. Après avoir jeté des bouteilles pleines de lisiers, les agriculteurs ont arrêté un transporteur de cochons sur la route. Les 150 bêtes ont été sorties pour rejoindre l'enceinte de Lactalis. Quelques-unes ont filé jusqu'au rond-point du Zoom, où les automobilistes parassaient très étonnés. « Le gouvernement nous avait promis une augmentation de 5 centimes du prix du cochon sur un mois. Depuis trois semaines, il ne s'est rien passé. On va donc à la préfecture », confirme Philippe Jehan. 

Sur place le comité d'accueil est impressionnant, les CRS attendent. Les agriculteurs ne sont pas encore tous arrivés. Ils balancent des oeufs sur les forces de l'ordre, puis des bouteilles de verre. On entend à deux reprises : « Dispersez-vous, dispersez-vous. » Les lacrymogènes font reculer les manifestants. Les agriculteurs vont tout de même allumer un feu avec des palettes et des poubelles. Forces de l'ordre et agriculteurs vont jouer au jeu du chat et de la souris, une partie de la nuit, jusqu' à 1h du matin. Philippe Jehan attendait une rencontre avec le préfet. N'ayant pas de nouvelles et considérant la préfecture « imprenable », le cortège décide de se diriger vers le péage de La Gravelle. Sur place, ils contrôleront les camions. Vers 2h30, le mouvement s'arrête. Un autre devrait avoir lieu jeudi, dans les laiteries. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval Bonchamp-lès-Laval (53960) 950€ Découvrir
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS Mayenne (53100) 115 000€ Découvrir
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Automobile
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Renault Megane 3 GT 165 cv
Renault Megane 3 GT 165 cv Laval (53000) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Argile
Argile Lassay-les-Châteaux (53110) 0€ Découvrir
Canapé et fauteuils
Canapé et fauteuils Laval (53000) 50€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. 300 agriculteurs manifestent devant Lactalis et la préfecture