Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Stade lavallois : Olivier Frapolli donne des pistes sur le mercato

Laval. Olivier Frapolli, entraîneur du Stade lavallois, se livre sur le recrutement et la saison prochaine.

Laval. Stade lavallois : Olivier Frapolli donne des pistes sur le mercato
Olivier Frapolli va bénéficier des mêmes moyens financiers que la saison dernière. "C'est déjà très bien dans cette période difficile."

Olivier Frapolli, entraîneur du Stade lavallois, prépare activement la saison prochaine. Le recrutement se fait au compte gouttes mais les trois recrues expliquent être en contact depuis plusieurs semaines. Le coach lavallois fait le point et détaille sa stratégie.  

Cette saison va-t-elle servir pour la prochaine ?

On veut s'appuyer sur ce qui a bien fonctionné et essayer de conserver un noyau dur. On doit aussi analyser ce qui a fait la force des trois premiers au classement et nos faiblesses pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Quels seront vos moyens ? 

Les mêmes que l'année dernière. C'est déjà très bien dans cette période difficile. 

"Le Stade lavallois a une bonne image"

Quels sont les critères de recrutement ?

On a priorisé les critères : connaissance du championnat, avoir connu une montée si possible, connaissance de la Ligue 2, capacités mentale et athlétique importantes. Ensuite, on établit une short-list. On se retrouve en concurrence avec d'autres clubs mais le Stade lavallois a une bonne image.

Vous appelez les joueurs en personne, en quoi est-ce important ?

C'est déterminant pour les joueurs. Ils se sentent désirés. Ça me permet aussi d'avoir un retour. On échange sur l'aspect tactique. Parfois, il y a deux ou trois joueurs en balance sur un poste, c'est une aide à la réflexion.

Le mercato sera-t-il mouvementé ?

Nous regardons sur toutes les lignes. Il y a pas mal de départs. Le nombre de recrues variera en fonction des prolongations de contrat. J'espère le moins possible. C'est compliqué de changer une équipe à 50 % et d'être performant. Les deux premiers, Pau et Dunkerque, ont gardé un noyau dur et se sont renforcés de façon très précise. Les conditions sont meilleures que l'an dernier. J'espère boucler 80-90 % de mon effectif à la reprise.

"Trois prêts me semblent être un bon compromis"

Comptez-vous utiliser des joueurs en prêt ?

Dans ce championnat très précaire, les prêts sont monnaie courante. Pau et Dunkerque en avaient cinq. Ce n'est donc pas un frein. C'est intéressant sur le plan financier. Ce sont des joueurs à moindre coût. Trois me semblent être un bon compromis.

La connaissance du championnat fait partie de vos critères, peut-on s'attendre à des paris ?

On fait le maximum pour minimiser les paris car nos objectifs sont élevés. Mais on a déjà approché des joueurs de N2 qui sortent de bonnes saisons.

Dorian Caddy s'est souvent blessé, cela vous fait-il peur ? 

Il y a toujours des risques. Dorian Caddy a du talent. Je l'ai affronté avec Boulogne et je l'ai vu. Sans pépins physiques, il serait un des meilleurs attaquants de Ligue 2. Il n'est pas un pari sur le profil mais sur l'aspect physique. Il a beaucoup pris en maturité. Il sait que c'est l'une de ses dernières chances. C'est un joueur revanchard.

« Je souhaite travailler avec un groupe réduit »

Le club va-t-il compter sur ses jeunes ?

Je souhaite travailler avec un groupe réduit : dix-huit joueurs de champ et deux gardiens. Il sera étoffé de jeunes joueurs issus de notre centre de formation. Malgré le fait que l'on ne soit plus professionnel, le club souhaite garder cette identité et s'appuyer sur les jeunes. La National 3 et les U19 ont fait, dans des conditions très difficiles, un bon championnat.

Votre staff est aussi à réorganiser après les départs de Pascal Braud et de Stéphane Osmond...

En arrivant au Stade lavallois, j'ai trouvé des personnes de qualité. C'est un regret de ne pas les avoir la saison prochaine. Concernant le rôle d'adjoint, on regarde en interne. Ce sont seulement les raisons économiques qui ont empêché Pascal Braud de prolonger.

Vous pensez à Sébastien Desmazeau, responsable du centre de formation ?

On a beaucoup travaillé en collaboration. C'est une solution viable. Après le départ de Pascal, j'ai validé cette solution. Cela permettra une continuité dans le travail. Ce n'est pas encore officiel, mais je ne cherche plus d'adjoint.

À lire aussi

À lire aussi

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Automobile
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 8 000€ Découvrir
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Stade lavallois : Olivier Frapolli donne des pistes sur le mercato