Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Mayenne. Bac : craintes, doutes, envie de réussir, quatre élèves en Terminale à Mayenne racontent

Actualités. Des doutes ? Oui. Des craintes ? Oui. Du découragement ? Certainement pas. Ces quatre élèves de Terminale à Mayenne se sont organisées pendant le confinement.

Mayenne. Bac : craintes, doutes, envie de réussir, quatre élèves en Terminale à Mayenne racontent
Julie et Zoé.

Flavie, Julie, Salomé et Zoé, toutes les quatre élèves en terminale S au lycée Lavoisier à Mayenne, ne sont pas du genre à baisser les bras. Le bac, elles le veulent ! Les lycéennes racontent leur organisation mais aussi leurs craintes.

À lire aussi

Toutes les quatre sont des compétitrices, elles sont d'ailleurs en option sport. Les challenges, elles aiment les relever et celui-là est de taille !

Quand Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des établissements scolaires, "j'ai commencé à paniquer, nous avons déjà loupé beaucoup de cours avec les grèves en début d'année", se souvient Julie.  Salomé a eu du mal à croire que c'était possible.

On n'est pas en coronavacances

Puis, avec l'aide de leurs professeurs, elles se sont organisées. Réactive, Julie avait établi un planning dès le soir de l'annonce.

J'ai très vite arrêté de le suivre, maintenant j'organise mes journées en fonction du travail que les profs nous demandent."

Alors que Flavie a choisi de travailler au jour le jour, Zoé, organise chaque soir sa journée du lendemain en fonction des cours prévus en visio et du travail urgent à rendre. Certains jours, elles suivent quatre heures de cours en visio :

La quantité de travail est assez importante, mais bon, on n'est pas en coronavacances."

Les professeurs envoient le travail

Salomé explique que les professeurs envoient le travail et il n'y a plus qu'à :

Les professeurs nous envoient clairement le travail à faire, alors je liste, et par exemple j'essaie de ne pas passer deux heures sur une même matière pour ne pas me lasser sauf si c'est le temps pour faire un travail"

Pas toujours facile de trouver la motivation et de rester concentré et, comme le fait remarquer Flavie,

Il est plus facile de communiquer avec les professeurs quand ils sont présents physiquement, l'échange est plus facile pour demander de l'aide sans faire attendre toute la classe."

Une compréhension pas toujours évidente

Flavie confirme aussi que la compréhension n'est pas toujours évidente. Zoé, elle dit avoir quelques craintes :

J'ai peur de ne pas être suffisamment préparée pour le bac car on ne peut plus s'évaluer sur les chapitres que nous sommes en train de voir".

Quid du bac 2020 ?

Et puis quid du bac 2020 ? Zoé envisage trois options :

Ou il se déroule normalement, et ce sera alors très compliqué car on n'est pas bien préparé, même si je pense que les profs seront plus indulgents, enfin j'espère ! Ou bien plusieurs exercices sont proposés à chaque épreuve, ce qui me plairait le plus ! Ou alors contrôle continu, ce que je trouve inégal vu que tous les lycées n'ont pas la même notation. Mais ce qui me fait le plus peur, c'est que ce bac n'ait aucune valeur et qu'il soit appelé le bac corona."

Alors que Julie rejoint Zoé, Flavie serait partante au contraire pour un contrôle continu. Salomé, elle, essaie de ne pas trop y penser :

Pas la peine de se faire peur ou au contraire de trop espérer."

Du sport tous les jours

Pour se vider la tête, les quatre lycéennes pratiquent une activité physique quasi quotidienne.

Julie et Zoé suivent le programme envoyé par leur coach de demi-fond qu'il adapte à leur environnement. Leur professeur de sport leur envoie également des séances de renforcement musculaire et d'étirements. Comme ses trois amies, Salomé confirme que c'est essentiel pour elle :

C'est indispensable pour moi parce que je sais que je ne suis pas capable d'être efficace toute une journée sans pause ni sport. Et avoir tous ses entraînements de la semaine supprimés fait un grand vide."

Les quatre copines, dont deux sont filles de soignants, envisagent une orientation vers le médical ou le paramédical. Mais durant cette période d'incertitude, la crainte de Julie va au-delà du bac :

J'ai peur de commencer mon année dans le supérieur avec déjà du retard." 

À lire aussi

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 350€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Mayenne. Bac : craintes, doutes, envie de réussir, quatre élèves en Terminale à Mayenne racontent