Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Le retour du beau temps en Mayenne ? "Pas pour l'instant"

Actualités. Après un été sec et de nombreuses restrictions d’eau, octobre et novembre sont très pluvieux en Mayenne. Le point avec Jean-Marc Le Gallic, météorologue à Météo France.

Laval. Le retour du beau temps en Mayenne ? "Pas pour l'instant"
Le lundi 14 octobre 2019, l'orage a été un "événement exceptionnel" à Laval (Mayenne). Octobre et novembre sont pluvieux, et la pluie n'est pas prête de s'éloigner pour de bon.

Entre le 1er septembre et le 13 novembre, il n’a jamais autant plu en Mayenne depuis 1996. Par exemple, à Ernée, 313,2 mm de pluie sont tombés sur cette période. En 2007, 69,2 mm avaient été relevés.

En octobre, le nord-ouest du département a enregistré des précipitations supérieures à plus du double de la normale quand, pour le sud-est de Laval, les valeurs sont excédentaires d’environ 80 %.

Jean-Marc Le Gallic, météorologue Météo France à Rennes, revient sur la météo de ces dernières semaines et sur les prévisions pour l’hiver.

En termes de précipitations ces deux derniers mois, comment se situe la Mayenne par rapport aux départements proches ?

La Mayenne ne fait pas exception. La situation est quasiment identique pour tous les départements de l’Ouest. Du 20 août au 20 septembre, l’absence de pluie a été assez remarquable. Depuis, c’est le retour des précipitations. Cela fait bientôt deux mois que nous avons droit à notre ration quotidienne de pluie.

Comment expliquer ces précipitations quotidiennes ?

Nous sommes situés sur des latitudes moyennes avec un climat tempéré. Nous subissons des alternances entre des périodes anticycloniques et des dépressions. Depuis fin septembre, il y a un chapelet de dépressions qui passent à nos latitudes, qui stagnent et s’enchaînent les unes après les autres.

Le lundi 14 octobre, Laval a vécu un épisode orageux court mais intense. Selon Météo France, cela devait se reproduire tous les 75 ans. Or, ce fut aussi le cas en 2009, en 2013 et en 2014. Pourquoi ?

Quand on évoque 75 ans, on parle de durée de retour. Statistiquement, des méthodes existent pour évaluer un risque sur une durée déterminée. Mais ce sont des épisodes exceptionnels, pas des outils quotidiens, comme la température, avec lesquels il est plus aisé de faire des calculs. A Laval, le 14 octobre, des vents à plus de 112 km/h ont été enregistrés, et il a plu moins de 20 millimètres en même pas 30 minutes. Ce cumul-là, sur la base d’une heure, ce n’est pas exceptionnel.

Le phénomène a été très localisé. Ça a même été pire en zone rurale, mais ça se voit souvent moins dans ce cas. La station située à proximité de l’aérodrome d’Entrammes n’a, elle, relevé que 6 millimètres !

Quant à savoir si cela se reproduira plus fréquemment, nous n’avons pas d’éléments pour le dire. Avec le réchauffement climatique, la convection (le fait que la température joue un rôle dans la formation de nuages instables) pourrait être accentuée, mais ce n’est pas avéré. Nous n’avons pas d’avis arrêté là-dessus.

Doit-on redouter de nouvelles pluies à venir ? Des crues sont-elles à craindre ?

Le système dépressionnaire ne passe pas. Les dépressions se succèdent à un rythme régulier. Le vrai retour du beau temps, on ne le voit pas pour l’instant. A partir du milieu de cette semaine, il va pleuvoir un petit peu tous les jours. Ce sont des pluies faibles, des crues ne sont donc pas prévues. S’il tombait 15-20 mm en deux ou trois heures, le risque serait présent. Mais les quantités actuellement prévues par les modèles ne laissent pas prévoir de crues.

Les gelées arrivent-elles plus tôt que d’habitude dans la saison ?

Les gelées sont brutales mais pas exceptionnelles. Il y a déjà eu des gelées au sol en octobre. Même des gelées précoces ne seraient pas annonciatrices d’un hiver froid.

Justement, à quoi va ressembler l’hiver en Mayenne ?

Les prévisions saisonnières à grande échelle nous montrent que l’Europe du nord va connaître un hiver doux et humide, quand pour celle du sud il sera plutôt sec et un peu plus frais. Nous, on serait à la lisière des deux... Il n’y a pas vraiment de scénario qui se dessine. Le signal n’est pas net comme il peut l’être, par exemple, pour la Grande-Bretagne.

À lire aussi

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 380€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Le retour du beau temps en Mayenne ? "Pas pour l'instant"