Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Ernée. Ernée : Fernand Papouin et Denise Betton évoquent la libération d’Ernée

Actualités. Fernand Papouin et sa soeur Denise Betton racontent la libération de la Mayenne il y a 75 ans et évoquent le rôle de René Justin qui porte aujourd’hui une rue à son nom.

Ernée. Ernée : Fernand Papouin et Denise Betton évoquent la libération d’Ernée
Fernand Papouin et sa sœur, Denise Betton portant une photo réalisée quelques temps après la libération.

Connaissez-vous la rue René-Justin à Ernée ? Elle est située dans le quartier du Domaine. Le 5 août 1944, ce résistant entre dans Ernée aux côtés des Américains. Fernand Papouin et sa sœur, Denise Betton, se souviennent très bien de cette famille venue se réfugier chez leurs parents à La Chatterie à Montenay.

« René Justin est l’un des fondateurs du groupe de résistants d’Ernée. Il était conscient des risques qu’il encourait et notamment pour sa femme, Germaine et leurs jeunes enfants. On les a vus arriver dans une carriole conduite par une femme qui deviendra ma belle-mère par la suite », raconte Fernand. « Mme Justin avait besoin de soins à la suite de son accouchement et c’est maman qui l’a soignée.  Il y avait beaucoup d’allées et venues à La Chatterie mais même si la vie était dure, j’ai de beaux souvenirs », ajoute Denise.  

« On voyait beaucoup de choses mais personne ne disait rien »

En revanche, Fernand savait qu’il ne fallait pas parler : « On voyait beaucoup de choses mais personne ne disait rien. Maman allait souvent dormir avec Mme Justin car son mari partait souvent la nuit avec les autres résistants. On savait aussi que si les résistants se faisaient prendre, il en était fini pour nous aussi. Il fallait aussi faire à manger pour tout ce monde-là, alors on allait chercher de la farine chez Laigneau ou au moulin de Fumeçon de Saint-Denis-de-Gastines. Le matin, on trouvait souvent des souris dans les casseroles de lait. Les matelas, c’était des sacs remplis de la paille. »

À lire aussi

« Après la guerre, il fallait passer à autre chose pour ces familles qui ont vécu dans la peur », poursuit-il.

Cette fin de la guerre a également été une période trouble avec « des bandes de faux résistants qui allaient dans les fermes où les femmes étaient seules pour piller ».

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
Automobile
Scooter Yamaha Cygnus X 125 cm3
Scooter Yamaha Cygnus X 125 cm3 Laval (53000) 650€ Découvrir
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 380€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Ernée. Ernée : Fernand Papouin et Denise Betton évoquent la libération d’Ernée