Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Fougerolles-du-Plessis. Fougerolles-du-Plessis : six mois de prison ferme pour un jaloux maladif

Faits divers. Vendredi 12 juillet, un homme de 52 ans était jugé en comparution immédiate au tribunal de Laval pour des violences sur sa conjointe et sur les enfants de celle-ci.

Fougerolles-du-Plessis. Fougerolles-du-Plessis : six mois de prison ferme pour un jaloux maladif
Le tribunal de Laval a jugé cet homme de 52 ans en comparution immédiate.

Chauve, semblant mâcher sa lèvre inférieure, le prévenu n'est pas toujours compréhensible. Dans le box, le micro lui arrive sous le nez. Son souffle va rythmer l'audience. Vendredi 12 juillet, il est jugé en comparution immédiate pour des violences sur sa conjointe et sur les enfants de celles-ci.

Ce Portugais d'origine est âgé de 52 ans, elle en a 24. «  Je l'ai rencontrée en 2016 », rappelle-t-il. L'ex-mari de cette jeune femme était violent. En août 2018, ce dernier est interpellé pour de nouvelles violences.

Elle le quitte et rejoint le prévenu à son domicile à Fougerolles-du-Plessis. Dès l'automne, elle prend des coups de son nouveau compagnon. « Il me frappait deux fois par semaine », témoigne-t-elle dans la procédure.

Jalousie maladive

Oeil au beurre noir, hématomes, elle a même failli être renversée dans les escaliers. «  Depuis janvier, c'était mieux », répond le prévenu.

Jaloux maladif, il n'autorise pas sa compagne à aller à la boulangerie, n'a pas le droit de rencontrer des personnes qu'il ne connait pas. « Des fois, elle avait le droit d'aller chercher les enfants  », argumente le prévenu.

À lire aussi

Le prévenu n'a pas frappé que sa conjointe. Elle est mère de trois enfants de 18 mois, quatre ans et six ans. L'enseignante de l'aîné fait un signalement, à l'origine de la procédure judiciaire.

Des coups de baguette

L'enfant est perturbé. Le garçon de six ans avoue avoir été frappé avec une baguette en plastique.  Sa petite sœur a aussi reçu des coups. Les violences sont verbales et psychologiques. Il dévalorise l'enfant. «  Des fois, j'ai été un peu méchant », reconnaît cet ancien maçon au chômage depuis deux ans.

Lors de l'enquête, les gendarmes ne découvrent aucun jouet au domicile. « Il cassait tout », justifie son beau-père.

Céline Maigné, procureure de la République, demandera un an de prison dont six mois avec sursis, avec mandat de dépôt pour ce conjoint violent. Le tribunal suivra ses réquisitions.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 380€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Fougerolles-du-Plessis. Fougerolles-du-Plessis : six mois de prison ferme pour un jaloux maladif