[Info exclusive] Evron : Merouane Benahmed a pris la fuite

14h16 - 08 septembre 2016 - par G.P
[Info exclusive] Evron : Merouane Benahmed a pris la fuite
Les gendarmes sont intervenus ce jeudi matin devant le domicile de Merouane Benahmed. - © Maurice Charroy.

Assigné à résidence à Evron, l'ancien membre du groupe islamique armé Merouane Benahmed a pris la fuite. Il est actuellement recherché. Le centre-ville d'Evron a été bouclé.

Assigné à résidence à Evron, l'ancien membre du groupe islamique armé Merouane Benahmed a pris la fuite ce jeudi 8 septembre

L'homme arrivé en décembre dernier en Mayenne ne se serait pas présenté à un de ses quatre pointages quotidiens à la brigade de gendarmerie d'Evron. Les gendarmes ont ensuite perquisitionné à son domicile vers 12h30 situé rue de Saulgé, sans retrouver sa trace.

Le centre-ville d'Evron a été bouclé ce jeudi matin. L'intervention des forces de l'ordre s'est terminée aux alentours de 14h.

Un mandat de recherche international a également été délivré. L'enquête a été transmise à la direction centrale de la police judiciaire. 

Contactée, son avocate Isabelle Coutant-Peyre explique : « Ce n'est pas une fuite. Merouane Benahmed est séquestré en France depuis la fin de sa peine, le 22 juin 2010. Il a été interdit définitivement de vivre sur le territoire français. La seule obligation de l'Etat français était de vérifier qu'il quitte le territoire. Il est retenu illégalement par l'Etat français. Il a une femme et quatre enfants. Ils ne peuvent pas vivre ensemble. C'est inhumain ce qu'on lui a fait subir ». 

 

Qui est Merouane Benahmed ?

Merouane Benahmed a été condamné, en 2006, à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il est considéré comme le leader de la filière tchétchène préparant en 2001 et 2002 des attentats à Paris.  Depuis qu'il a purgé sa peine de prison, il est interdit de séjour sur l’Hexagone. Condamné à mort en Algérie, son pays d’origine, pour avoir combattu aux côtés du Groupe islamique armé (GIA), la Cour européenne des droits de l’homme a refusé son extradition. Depuis 2011, il passe de ville en ville, en attendant qu’un pays veuille bien l’accueillir. Il a déjà connu Aiguebelle (Savoie), Condom (Gers), St-Pierre-d’Oléron (Charente-Maritime), Beaupréau et Segré (Maine-et-Loire), Châteaulin (Finistère), et Saint-Affrique (Aveyron). Il avait déjà fait une entaille dans son assignation, alors qu'il était en Bretagne. Rattrapé par les forces de l'ordre, il avait été condamné à quatre mois de prison ferme. 

Mots clés : Evron, Mayenne, terrorisme,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
8 commentaires
  1. jémy

    quand je pense que personne ne savait qu'il y avait un homme dangereux de cette nature en Mayenne ! c 'est lamentable de l'avoir seulement assigné à résidence comme s'il avait été un simple voleur de cacahuètes bon sang !! cette histoire est surréaliste ! ce mec devrait être en taule vu son calibre et non dans sa petite maison au milieu de gens qui ne savent même qui ils avaient pour voisin ! lamentable au vu de l'actualité ! un scandale monumentale dont la portée n'est pas mesurée par les autorités !!! maintenant qu'il est en fuite que sommes nous censés faire en Mayenne ? nous enfermer pour ne pas nous retrouver nez à nez avec ce fou furieux ? parce que vu les délais et les barrages il doit encore zoner dans le departement !!

  2. Lolo69

    C'est un scandale de garder un tel homme en France, de,la loger, le,nourrir, lui offrir un vélo, permettre à sa femme et ses 4 enfants de passer du bon temps à Evron... Il devrait rentrer en algerie. Il ne lui sera rien fait de,mal, la,peine de mort n'a plus lieu depuis 30 ans ! Tous les anciens du Gia on été pardonnés par le gouvernement algerien qui leur a donné un logement, une voiture et une rente... C'est véritablement scandaleux que la cours européenne des droits de l'homme nous impose de,le garder ici ! Vivement qu'on retrouve notre souveraineté !

  3. gaulois

    tout ce que dit son avocate est étrange. Depuis 2011 en attente qu' un pays veuille bien l' accueillir ?Retenu illégalement par l Etat Français?Une femme oui,quatre enfants,oui,ne peuvent pas vivre ensemble?Non elle à fait de nombreux voyages à Evron pour le rencontrer et lui nourri logé gratis. Autre question il a rencontré combien de barbus ces derniers temps ?Aurait il encore des affinités avec ......son passé?Que de zones d'ombres.Quelle chance d être sequestré en France sous couvert de réglementation Européenne des droits de l' homme . ne protégeons nous pas un non repenti qui profite bien des largesses de l 'Etat de droit.

  4. Chucky

    l'avocate elle me fait bien rire c n'importe quoi il était loin d'être malheureux le gars entre les kebab les pizzeria tout sa payer par l'état son vélo son appartement payer au frais de la société c vrais que vivre dans des conditions comme ça sa doit être dur

  5. Jean slim

    T'as raison avec ses enfants et sa femme

  6. SCORZ

    Chaud Evron-city gang

  7. Bili

    Comme c'est étrange tous ces terroristes que l'Europe a accueillis les bras ouverts alors qu'en Algérie on demandait leur extradition pour des crimes atroces, et qui maintenant se retournent contre leurs hôtes.... Fallait écouter l'Algérie qui a servi de laboratoire au terrorisme mondial et maintenant qu'ils ont fini de s'entraîner sur nous, c'est sur vous qu'ils vont appliquer les leçons acquises. Si les états travaillaient main dans le main, ce problème aurait été réglé depuis longtemps...dommage pour les victimes :-(

  8. Pantaléon

    Peut-être qu'il n'a pas pris la fuite, peut-être qu'il prépare un coup.

Envoyer un commentaire