Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Menaces au commissariat : deux mois pour l'assigné à résidence

Laval. Samedi 23 janvier, un homme assigné à résidence à Laval avait proféré des menaces au commissariat lors de l'une de ses convocations. Il a été jugé mercredi 27 janvier.

Laval. Menaces au commissariat : deux mois pour l'assigné à résidence
L'affaire a été jugée mercredi 27 janvier.

En ce contexte d'état d'urgence, le moindre signe d'énervement peut conduire au tribunal. Surtout lorsque l'on est assigné à résidence. Un homme de 34 ans, résidant à Laval depuis neuf mois, en a fait l'expérience mercredi 27 janvier. Il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Laval pour « menace de crime contre les personnes ».

Depuis le 11 janvier, il est assigné à résidence. En décembre dernier, son logement avait été soumis à une perquisition administrative. Les forces de l'ordre avaient retrouvé des contacts syriens sur son téléphone et des listes manuscrites de sites et de forums djihadistes. Sur les réseaux sociaux, il postait des photos et des vidéos de propagande de l'état islamique.

L'homme a réponse à tout. Les contacts ? « Des numéros qu'on m'a donné parce que je cherchais une femme. Quand j'ai vu que c'était en Syrie, je me suis dit autant chercher sur Laval. » Les listes de sites et de forums ? « Pour me tenir au courant. » Les réseaux sociaux ? « On m'a inscrit dans des groupes sans mon consentement. Le djihad, c'est pas mon truc. Je ne sais pas faire la prière, je ne fais pas le ramadan. »

Toujours est-il que depuis cette date, le trentenaire doit pointer trois fois par jour au commissariat de Laval. Samedi 23 janvier, à 14h, il y est arrivé un peu bougon. Au moment de signer le registre, l'homme s'est exprimé : « Ca me fai ch... de venir ici. Je vais mettre à exécution ce que l'on me reproche, au moins on me fera ch... pour quelque chose. » Au policier qui lui demande ce qu'il sous-entend, il répond : « Vous verrez bien quand ça arrivera. Je reviendrai à 19h. » Ce qu'il fait, pour signer le registre, tout comme les jours suivants.

Pour le procureur, l'infraction est grave. Le représentant du Parquet retient le contexte national, le casier judiciaire du prévenu, sa personnalité, les élements retrouvés chez lui lors de la perquisition administrative. Deux mois de prison ferme sont requis, avec mandat de dépôt.

En face, l'avocat de la défense que les seuls faits jugés ce jour sont ceux de menace. « Des débuts de soupçons se transforment aujourd'hui en accusation à laquelle il doit répondre. » Rappelant qu'un travail attend son client dans un mois, il soumet l'idée de jours-amendes au tribunal. Le tribunal a choisi de suivre les réquisitions du procureur et de condamner l'homme à deux mois d'emprisonnement ferme.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Menaces au commissariat : deux mois pour l'assigné à résidence