Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Mayenne. Législatives 2024 : bilan et enjeux pour le second tour

Actualités. L'entre-deux-tours est arrivé. Le premier tour des élections législatives en Mayenne est riche d'enseignements.

Mayenne. Législatives 2024 : bilan et enjeux pour le second tour
Géraldine Bannier (MoDem) se retrouve en ballotage favorable face au candidat RN Jean-Michel Cadenas. Elle profitera du désistement de Grégory Boisseau, le candidat Nouveau Front Populaire. - Pierre Hardon

Le premier tour des élections législatives était attendu. Dimanche 30 juin, les Mayennais ont décidé de placer le Rassemblement national (30,52 %) en tête des élections, devant le Nouveau Front populaire (29,06 %) et Horizons (15,46 %). Pour autant, le résultat est en trompe-l'œil. La liste Ensemble ! réunit 12,44 % des voix et l'Union des démocrates indépendants (UDI), 6,61 %. Le candidat du centre à la 1re circonscription Vincent Saulnier ne s'y trompe pas : "Quand nous cumulons le nombre de voix des alliés du centre, nous montons à 34,51 %. Nous sommes en tête sur le département. C'est la démonstration que nous sommes encore une terre modérée."

Le RN au second tour dans les trois circonscriptions

Les candidats RN se qualifient tous en deuxième position. Sur la première, Paule Veyre de Soras sur la 1re circonscription atteint un score de 28,59 % face à Guillaume Garot (Parti socialiste) largement en tête avec 45,39 %. Annie-Claire Bell (31,10 %) affrontera Yannick Favennec-Bécot (48,68 %) pour Horizons sur la 3e circonscription. Enfin, Jean-Michel Cadenas (31,79 %) s'opposera à Géraldine Bannier (35,17 %) sur la 2e circonscription.

La participation a été très forte

C'est le chiffre à retenir : 40 000 votants supplémentaires se sont déplacés pour ces élections législatives anticipées par rapport aux élections de 2022 (48,54 % de participation en 2022, 66,5 % en 2024). Au total, 150 685 personnes se sont déplacées pour mettre leur bulletin dans l'urne.

Des triangulaires et des barrages au RN

Les candidats malheureux n'ont pas démérité dans cette élection où trois blocs s'affrontaient. Sur la 2e circonscription, Grégory Boisseau du Nouveau Front populaire finit avec 22,77 % des voix, passant allègrement la barre des 12,5 % du total des inscrits pour se maintenir au second tour (15,21 %). "Je me retire de la campagne. Il faut faire barrage et j'appelle mes électeurs à voter Géraldine Bannier", tranche le candidat de gauche. Même son de cloche pour la 3circonscription : Stéphanie Lefoulon pour le Nouveau Front populaire récolte 19,18 % des voix, soit 12,63 % du total des inscrits. "C'est une déception de ne pas aller au second tour et d'être derrière le Rassemblement national, commente la candidate. J'encourage mes électeurs à voter pour Yannick Favennec et j'espère qu'il aura le plus haut score possible."

Au centre sur la première : l'inconnue ?

Désistement ou pas ? Le candidat UDI Vincent Saulnier termine troisième avec 20,10 % des voix, soit 13,43 % du total des inscrits. Pour autant, le candidat centriste se donne encore un peu de temps pour se désister ou non en faveur de Guillaume Garot pour faire barrage au RN. La réponse devrait venir dans la journée. Pour autant, comment les centristes, qui avaient appelé Guillaume Garot à "participer à l'élargissement du bloc républicain", pourront soutenir un candidat au second tour qui a choisi "de se présenter sous les couleurs du 'Front Populaire' avec les Insoumis dont on connaît l'extrémisme et l'antisémitisme" ?

Les LR : entre bon et moins bon

Sans parti, sans aide, Les Républicains de la Mayenne ont essayé de sauver les meubles, même s'ils semblent peu de chose face aux trois forces de gauche, de droite et du centre. Sur la 1re circonscription, Stéphanie Hibon-Arthuis a été balayée en n'atteignant pas la barre fatidique des 5 % des voix. Sur la 2e circonscription, le candidat Pierre-Elie Guyon se place en quatrième position avec 9,15 % des voix. "C'est un bon résultat avec le contexte et cette campagne que nous avons menée sans soutien. Il faut maintenant reconstruire", souligne Alexandre Maillard, qui a préféré ne pas se présenter sur la 3e circonscription pour ne pas affaiblir la candidature de Yannick Favennec. Finalement, les héritiers du RPR et de l'UMP, réunis en Divers Droite, réunissent 4,87 % des votants sur la Mayenne.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Mayenne. Législatives 2024 : bilan et enjeux pour le second tour