Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Mayenne. Lutte ouvrière : le petit poucet présente trois candidats aux législatives

Politique. Ce n'est pas la taille qui compte : le parti Lutte ouvrière en Mayenne, contrairement à d'autres, présente trois candidats sur les trois circonscriptions.

Mayenne. Lutte ouvrière : le petit poucet présente trois candidats aux législatives
Martine Amelin et Lutte ouvrière proposent trois candidats sur les trois circonscriptions de la Mayenne.  - D.R.

Ils sont de toutes les luttes, des petits poucet rouges de la politique. Lutte ouvrière en Mayenne arrive à imposer dans les élections législatives anticipées des dimanches 30 juin et 7 juillet trois candidats sur les trois circonscriptions de la Mayenne. Les trois candidats sont Martine Amelin (3e), Jean-Luc Placé (2e) et Fabrice Romier (1re). "Nous sommes peu nombreux en Mayenne, mais nous sommes des militants : devant l'urgent, nous ne nous sommes pas posés de question, nous avons remis les mêmes candidats que lors des législatives, glisse Martine Amelin. Nous nous présentons surtout pour faire entendre nos idées. Nous n'avons pas les perspectives de gérer les affaires de la bourgeoisie. Les élections, c'est la période où les gens écoutent le plus."

Le programme de Lutte ouvrière veut parler des travailleurs

C'est le fonds de commerce de la gauche ouvrière. Martine Amelin estime que "la situation des travailleurs ne s'améliore pas", que la réforme du chômage sera "une catastrophe". Lutte ouvrière s'inquiète également que les salaires ne soient pas indexés sur l'inflation. "Ça va très mal en France, décrypte la militante qui a connu presque toutes les élections comme candidate en Mayenne depuis 2002. La situation est très inquiétante. Certains nous embarquent vers la guerre avec l'augmentation du budget militaire, le SNU... Sans compter la guerre en Ukraine ou en Palestine : les travailleurs y perdent la vie et les impérialistes ont gagné."

"La gauche a participé à faire le lit du FN"

Le parti a choisi de ne pas rejoindre le Nouveau Front populaire. "La gauche a beaucoup déçu une fois au pouvoir. François Mitterrand, Lionel Jospin, François Hollande... J'ai connu 1981 avec un très grand espoir. Ça s'est écroulé avec l'austérité et le blocage des salaires. Même des élus communistes se sont retournés." Pour Martine Amelin, "ils ont participé à faire le lit du FN en décevant les travailleurs avec leur politique similaire à la droite. On ne défend pas le souverainisme, nous sommes internationalistes."

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Mayenne. Lutte ouvrière : le petit poucet présente trois candidats aux législatives