Agriculture : la Légumerie 53 et Ecla 53 récompensés

10h44 - 08 mars 2018
Agriculture : la Légumerie 53 et Ecla 53 récompensés
La lauréate Elisabeth de Vitton, en compagnie du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert.

Pour lier producteurs et restauration, la Légumerie et Ecla veulent créer une plateforme logistique. Le projet a été retenu par le programme national pour l’alimentation.

Trois lauréats et parmi eux des Mayennais : vendredi 2 mars, au Salon de l’agriculture, le programme national pour l’alimentation (PNA) a récompensé ses bons élèves. Au côté du ministre Stéphane Travert, Elisabeth de Vitton, initiatrice de la Légumerie 53 à Laval, et Sylvain Rousselet, président d’Ecla53 ont le sourire.

« C’est une belle reconnaissance », affirme quelques jours plus tard la première. L’initiative qui a retenu l’attention du PNA se nomme maYon court. « C’est une plate-forme logistique équitable entre les producteurs et transformateurs locaux et les consommateurs », décrit Pierre-Yves Ledauphin, en charge du projet à la Légumerie 53. « Nous souhaitons proposer la gamme de produits la plus large possible  et faire connaître de très bons produits mayennais », explique Elisabeth de Vitton.

« Pouvoir manger à 95 % des produits mayennais »

Légumes de saison, viandes, laitages, œuf, lentilles, pâtes, poissons transformés, le potentiel est très grand. « On a tout en Mayenne, se réjouit Elisabeth de Vitton. Si on fait attention à notre consommation, on doit pouvoir manger à 95 % des produits mayennais. Mais l’idée, c’est aussi de remplir les camions de la Légumerie, de mutualiser nos moyens. La Légumerie sera la première cliente de cette plateforme. »

Plus d'informations dans Le Courrier de la Mayenne du 8 mars.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire