Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

La Brûlatte. Du matériel neuf pour l'épicerie sociale

Communes. L'association Coup de Main qui gère l'épicerie sociale de La Brûlatte a inauguré le 31 mai ses nouveaux matériels.

La Brûlatte. Du matériel neuf pour l'épicerie sociale
Les bénévoles et les partenaires de l'épicerie sociale.

Après quelques difficultés de livraison, l'épicerie sociale est enfin dotée de matériel performant. "Nos anciennes armoires réfrigérées, issues de dons, étaient vétustes et énergivores. Elles étaient à bout de souffle", explique le président, Michel Duval. Trois armoires positives et trois armoires négatives sont ainsi en fonctionnement pour assurer la qualité sanitaire des denrées.

L'investissement de 11 551 €, tant attendu, a pu se faire grâce au financement de l'État (5 000 €), du Département (3 000 €) et la Mutualité sociale agricole (3 551 €). Mais l'épicerie aurait aussi besoin de pousser ses murs : au 31 mai, 60 foyers sont bénéficiaires, contre 33 en début d'année. Le chiffre des approvisionnements suit la même courbe ascendante : d'un peu plus de 19 000 tonnes en 2023, la tendance pour 2024 serait de 30 000 tonnes. En Mayenne, le nombre de personnes en situation de précarité alimentaire est estimé à 13 000. "La situation des personnes en précarité est de plus en plus tendue", confirme le tout nouveau président de la Banque alimentaire de la Mayenne, Hervé François. Les 34 bénévoles de l'association se répartissent les différentes tâches, entre l'approvisionnement, la mise en rayon la vente, l'administration et la recherche de financement. "Nous sommes la seule structure sur le territoire à distribuer de l'aide alimentaire. 70 % de notre approvisionnement vient de la Banque alimentaire de la Mayenne, 10 % de la collecte au Super U du Bourgneuf et 20 % par des achats", précise Michel Duval. L'épicerie est en libre-service, une participation financière est demandée aux bénéficiaires et un accompagnement humain est dispensé. "Lutter contre la précarité c'est aussi proposer des produits d'hygiène et d'entretien et nous avons le projet d'ouvrir une friperie pour proposer des vêtements, avec l'idée de faire participer les bénéficiaires au fonctionnement", rappelle Michel Duval, qui relance son appel concernant le local, trop petit et à l'accès difficile.

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
La Brûlatte. Du matériel neuf pour l'épicerie sociale