Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Pontmain. À l'approche du 153e anniversaire de l'apparition de la Vierge, Vincent Gruber "découvre progressivement le rôle de recteur"

Actualités. Le père Vincent Gruber prépare sa première grande échéance en tant que recteur du sanctuaire Notre-Dame de Pontmain : l'anniversaire de l'apparition de la Vierge Marie, du 14 au 17 janvier.

Pontmain. À l'approche du 153e anniversaire de l'apparition de la Vierge, Vincent Gruber "découvre progressivement le rôle de recteur"
Le père Vincent Gruber (à gauche) est le recteur du sanctuaire Notre-Dame de Pontmain depuis le 3 décembre. - Archives photo CDLM

Comment se déroulent vos débuts en tant que recteur depuis le 3 décembre ?

C'est studieux parce qu'il faut tout apprendre. Je suis dans une situation où nous n'avons pas pu faire vraiment de passation tranquille sur quelques mois. Donc nous travaillons et j'apprends les choses au fur et à mesure. Je suis en quelque sorte comme les ingénieurs qui réalisent leur stage ouvrier… Ce sont les gens autour de moi qui m'apprennent.

Je découvre les choses concrètes : ce que c'est d'ouvrir et fermer une basilique. C'est physique. C'est tout simplement ramasser les dons, rencontrer les sept salariés, faire équipe avec eux, voir qui fait quoi, aller voir ce qu'est la buanderie… Il y a aussi des locaux qu'il faudrait revaloriser. C'est extrêmement varié.

À quoi ressemblent vos journées comme recteur du sanctuaire ?

Dès le départ un socle essentiel de tous les jours est prenant. Tous les matins à 8h, il y a les laudes dans l'église paroissiale. Quand le personnel est en vacances comme actuellement (pour être disponible aux pèlerins en été), je vais ouvrir les lourdes portes de l'église paroissiale avant huit heures et dans le froid ! Puis il y a une eucharistie à 11h à préparer. Après à 16h, il y a un chapelet animé par des bonnes équipes. Nous essayons de nous faire aider par un de nos chapelains qui va permettre l'adoration eucharistique, mettre dans l'ostensoir la grande hostie à 16h30 et revenir l'enlever de nouveaux pour la mettre dans le tabernacle à 17h30. Tout cela, c'est incontournable. C'est le socle essentiel des prières du pèlerinage.

Finalement, c'est de l'accueil inconditionnel. C'est parfois fatigant parce qu'il faut tenir. En général, moi je démarre à 7h45 et je termine à 22h30 parce qu'il faut préparer les choses. Il ne suffit pas d'accueillir les gens. Ils veulent des homélies, des prédications, des conférences, des visites…

Là, nous sommes en basse saison mais on a eu des groupes de jeunes professionnels qui sont venus de Cherbourg récemment. Ça veut dire que c'est à géométrie variable. Il y a l'essentiel des célébrations, les services techniques et basiques parce que les gens doivent se loger, manger… Et certains demandent au dernier moment. Après on ne peut pas répondre à tout. Mais notre accueil premier est toujours inconditionnel.

Comment préparez-vous, voire appréhendez-vous, votre première grande échéance pour l'anniversaire de l'apparition de la Vierge ?

Je n'appréhende rien du tout ! Il y a des équipes qui travaillent et qui savent faire. Et mes prédécesseurs ont essayé de mettre en place les choses. Le 17 janvier, il ne se prépare pas le 1er décembre. Et il est déjà préparé bien avant. Donc il y a déjà des équipes de bénévoles. Tout est déjà en place comme les autorisations de sécurité civile.

On a aussi une chance formidable depuis le 1er décembre : nous avons une toute nouvelle sonorisation. L'ancienne avait largement fait son temps. Pour cela, les gens ont répondu à notre appel aux dons. C'était quand même des sommes importantes dont nous avions besoin. Ainsi, on entendra dehors, que ce soit devant, à droite, à gauche ou derrière ! Tout cet aspect technique est une manière de préparer cette journée.

Je me mets dedans tout doucement. Il y aura des équipes. Il y aura des temps de préparation aussi avec tous les bénévoles qui sont à la restauration, à l'accueil, à la sécurité, au magasin, etc. Donc on a des temps de rencontre avec eux. Ils sont 40 bénévoles "rapprochés" qui aident régulièrement et il y a plus de 120 plutôt "ponctuels".

À quoi vous attendez-vous ? Qu'espérez-vous partager avec les fidèles ?

À beaucoup de monde ! En moyenne, on table sur 3 000. Parfois nous avons dû frôler les 6 000 à certains grands jours.

Ce qui est important, c'est qu'au-delà de l'aspect "c'est beau, c'est sympa, on se retrouve…", on souhaite que chacun reçoive une espèce de grâce, un cadeau. Que dans leur foi, ils repartent avec quelque chose qui les rende fort pour les temps qui suivent. On espère un temps de guérison intérieure, de soulagement… Une grâce de confiance, d'optimisme.

Un 17 janvier, on attend que Marie donne des grâces et que chacun reparte avec un plus de vivre, un plus à vivre.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval Bonchamp-lès-Laval (53960) 950€ Découvrir
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS Mayenne (53100) 115 000€ Découvrir
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Automobile
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Renault Megane 3 GT 165 cv
Renault Megane 3 GT 165 cv Laval (53000) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Argile
Argile Lassay-les-Châteaux (53110) 0€ Découvrir
Canapé et fauteuils
Canapé et fauteuils Laval (53000) 50€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Pontmain. À l'approche du 153e anniversaire de l'apparition de la Vierge, Vincent Gruber "découvre progressivement le rôle de recteur"