Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Martigné-sur-Mayenne. Trois amies ont marché 150 km dans le désert marocain

Actualités. Caroline Duval, Séverine Berthomé et Fabienne Gosselin, originaires de Martigné-sur-Mayenne, ont participé à un trek dans le désert marocain. Elles ont marché près de 150 km pour soutenir PAReNTHèSe 53 qui accompagne des femmes et des hommes pendant et après un cancer.

Martigné-sur-Mayenne. Trois amies ont marché 150 km dans le désert marocain
Séverine Berthomé, Fabienne Gosselin et Caroline Duval ont participé à un trek sportif et solidaire dans les dunes du désert marocain. - Association Maienga

« Ce sont des émotions difficiles à partager, on ne sait pas par où commencer. » Quand on demande à Caroline Duval, Séverine Berthomé et Fabienne Gosselin de raconter leur aventure humaine lors du Trek'in Gazelles dans le désert marocain, elles ne savent pas comment s'y prendre. « C'est une aventure qui se vit, c'est dur à expliquer. »

Une aventure qui voit le jour près de deux ans avant le départ, à Martigné-sur-Mayenne. « Fabienne a une amie qui y a déjà participé donc on aborde le sujet lors d'une soirée. Si le sujet a été lancé sur le ton de l'humeur, on l'a très vite pris au sérieux », commence Caroline. « On s'est rapidement revues pour commencer à organiser notre voyage. C'est un trek qui est onéreux et l'édition de 2022 arrivait vite, on a donc décidé de se laisser un an supplémentaire », poursuit Séverine.

Pour les trois amies, il était important de mêler un côté solidaire au défi sportif. « C'est une envie qui résonnait avec mon histoire personnelle, raconte Fabienne. L'association PAReNTHèSe 53 m'a énormément aidée lorsque j'étais malade, elle m'a soutenue, accompagnée, et aidée à mieux vivre cette période. Alors quand on a parlé à la présidente de l'association de notre projet, elle a tout de suite adhéré. »

Une vingtaine de sponsors

Les trois Mayennaises ont donc créé l'association May'Zelles 53. « C'est via cette association que nous avons mené des actions pour récolter de l'argent et que nous avons trouvé nos sponsors », note Séverine. En tout, plus d'une vingtaine d'entreprises locales ont participé au projet. « Nous avons été omniprésentes dans la commune avec tous les évènements que nous avons organisés », sourit Caroline.

Pendant quatre jours, Caroline Duval, Séverine Berthomé et Fabienne Gosselin ont marché près de 150 km. (Crédit : Association Maienga) - Naomie Jourand

Caroline, Séverine et Fabienne ont réussi à réunir plusieurs milliers d'euros. « On ne s'attendait pas à réunir autant d'argent, commente Caroline. On a donc décidé d'également venir en aide à l'association Les Roses de May. On espère que ça les aidera à se faire connaître. »

C'est avec l'association Maienga que les trois amies ont pris le chemin du Maroc. Un défi compliqué qui implique de marcher pendant quatre jours, du 9 au 14 novembre, dans le désert de l'erg Znaïgui avec des températures qui montaient jusqu'à 47 °C. « C'était une véritable compétition sportive. »

Quatre jours sans téléphone

Le principe du trek était assez simple : « On nous donnait une carte en début de journée avec un point à attendre. Notre objectif était de l'attendre puis de rentrer au bivouac. Sur la route, on avait la possibilité de faire des détours pour marquer des points bonus et monter dans le classement », explique Séverine. En tout, les trois amies ont marché près de 150 km entre les dunes du désert.

Elles ont donc appris à se déplacer avec une boussole et une carte. « Nous n'avions pas le droit aux téléphones pendant notre séjour. Ça a été une semaine (elles sont arrivées deux jours avant et sont reparties un jour après) où on a pensé qu'à nous », indique Fabienne. Leurs proches pouvaient tout de même suivre leur parcours via le site internet de Maienga. « Un lien leur permettait de suivre notre balise GPS, ils ont également reçu des photos de nous. »

Un mois après leur retour en France, les trois Mayennaises ont encore du mal à raconter ce qu'elles ont vécu. « J'ai pris une semaine de repos après : d'abord à cause de toutes les courbatures mais aussi parce que j'étais éreintée émotionnellement », confie Caroline. Fabienne poursuit : « C'était une aventure collective mais aussi individuelle, on a vécu des émotions qu'on ne vivra jamais ailleurs. »

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval
A louer charmante maison centre-ville bonchamp-les-laval Bonchamp-lès-Laval (53960) 950€ Découvrir
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS
5 mn MAYENNE - Maison récente Spécial INVESTISSEURS Mayenne (53100) 115 000€ Découvrir
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Automobile
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Renault Megane 3 GT 165 cv
Renault Megane 3 GT 165 cv Laval (53000) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Argile
Argile Lassay-les-Châteaux (53110) 0€ Découvrir
Canapé et fauteuils
Canapé et fauteuils Laval (53000) 50€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Martigné-sur-Mayenne. Trois amies ont marché 150 km dans le désert marocain