Kesaco Phedo, cheval élevé au Bourgneuf courra dimanche le Prix d'Amérique

00h00 - 27 janvier 2005 - par C.G

La fin de carrière ayant sonné pour Insert Gédé, le Prix d'Amérique 2005 ne verra aucune couleur mayennaise en compétition dimanche prochain sur l'hippodrome de Vincennes. Cependant, Kesaco Phedo, vainqueur en 2004, représentera quand même notre terroir puisqu'il a été élevé au Bourgneuf-la-Forêt par Dominique Touvais, fille de Roger Baudron. Cinquième du Prix de Belgique, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire connaît quelques problèmes à un boulet mais il devrait encore disputer l'arrivée.Jag de Bellouet partira grand favori comme l'an passé, il a remporté de façon magistrale le Prix de Cornulier et tentera donc le «doublé” Cornulier-Prix d'Amérique ; un exploit que seuls quatre trotteurs ont réussi jusqu'à présent, dont Tidalium Pelo (1972) et Bellino II (1975 et 1976).Aussi brillant au trot monté qu'à l'attelage, Jag de Bellouet reste sur douze succès consécutifs ! Depuis l'ouverture du meeting d'hiver, il a enlevé trois épreuves “préparatoires” : les Prix de Bretagne ; du Bourbonnais et de Bourgogne... A chaque fois, le cheval de Michel Gallier, entraîné et drivé par son fils Christophe a laissé une impression d'extrême facilité. Devenu la nouvelle “idole” de Vincennes, celui que l'on compare désormais à Bellino II sera donc le champion à battre lors de cette 84e édition de la plus grande épreuve au Trot, du monde.Autre atout de “J.M.B.” Kazire de Guez s'élancera également avec des prétentions ; lui qui vient de remporter le Prix de Belgique après son triomphe dans la finale du Grand National du Trot. On le voit, les opposants à Jag de Bellouet seront sûrement bien décidés à ne pas le laisser faire le spectacle à lui tout seul.Le cheval du sud-ouest Ilster d'Espiens, brillant troisième du Cornulier, peut également surprendre. Mais encore -côté étranger- Scarlet Knight, deuxième de l'épreuve précitée, ainsi que le très rapide Naglo (quatrième l'an dernier puis lauréat du Prix de France, devant... Jag de Bellouet) sans oublier les Gigant Neo et autre Hilda Zonett.Le Prix d'Amérique s'annonce passionnant. L'ascension fulgurante de Jag de Bellouet va lui apporter un intérêt particulier, avec l'émotion qui en résulte.DIB

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire