En Mayenne, Il manifeste sa colère auprès des radars

09h00 - 08 novembre 2018 - par G.P
En Mayenne, Il manifeste sa colère auprès des radars
Mardi 6 novembre, Cédric Jung s’est assis sur le radar de Voutré qu’il a recouvert d’un gilet jaune. Crédit photo : Martin Leduc Ouest-France. - © Martin Leduc Ouest France.

A Châtres-la-Forêt et à Voutré, Cédric Jung a recouvert les deux radars d'un gilet jaune pour manifester sa colère contre la politique du gouvernement.

Il n’aime pas forcément le terme. Pourtant depuis samedi 3 novembre, Cédric Jung fait bien le buzz sur les réseaux sociaux. « Je suis content, sans en tirer une satisfaction personnelle. Je souhaite surtout que les gens se réveillent, qu’ils arrêtent de se cacher derrière un ordinateur », explique cet Evronnais âgé de 36 ans.

Samedi 3 novembre, il s’est filmé en train de recouvrir d’un gilet jaune le radar de Châtres-la-Forêt, avant de poster la vidéo sur le groupe Facebook Infos radars et contrôles (Mayenne 53). Trois jours plus tard, il a récidivé avec celui de Voutré. Assis sur l’équipement, il tenait une pancarte avec un message pour inciter les automobilistes à manifester samedi 17 novembre.

« Je connais les risques »

Prix du carburant, passage aux 80 km/h, baisse des retraites... Celui qui vient d’ouvrir une entreprise spécialisée dans les produits alsaciens est en croisade contre la politique menée par le Président de la République Emmanuel Macron. « J’ai un fils de 8 ans qui habite au Mans et que je vois tous les week-ends. Mais à ce rythme là, je ne vais plus pouvoir aller le chercher », explique-t-il. L’Evronnais va continuer de manifester à visage découvert auprès des radars, malgré la possible amende de 5e classe pouvant grimper jusqu’à 1 500 euros. « Je connais les risques et j’assume, même si je ne dégrade rien du tout. »

Cédric Jung est convoqué ce jeudi 8 novembre par les gendarmes.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire