A Evron, des cambrioleurs perturbent la Saint-Sylvestre

08h00 - 12 janvier 2018 - par B.E
A Evron, des cambrioleurs perturbent la Saint-Sylvestre
Léa Poirier montre les traces d'effraction de la salle des Ruettes où était organisé le réveillon de la Saint-Sylvestre.

La veille de la Saint-Sylvestre, des cambrioleurs ravissent le matériel son et lumière de la fête préparée par deux jeunes Evronnais.

C’est une Saint-Sylvestre dont ils se souviendront. Fabien Chéré et Léa Poirier, deux jeunes Evronnais avaient préparé dès le vendredi la salle municipale des Ruettes à Evron pour organiser le réveillon. Une centaine d’amis, proches et parents étaient attendus pour une fête intitulée Vous allez en voir de toutes les couleurs. Un test grandeur nature pour la future association événementielle que le duo est en train de créer.

Le samedi soir, un apéritif avait réuni les partenaires qui ont découvert les salles transformées avec des objets réalisés sur une imprimante 3D, des parois tapissées de post-it fluo, les deux piscines à balles pour les plus jeunes, un podium avec buzzers pour les jeux. Mais le dimanche matin, à 8h du matin, lorsque Patrick, le père de Fabien, est arrivé pour les derniers préparatifs, une mauvaise surprise l’attendait. Tout le matériel (projecteurs, consoles son et lumières, ordinateurs, buzzers, appareil photo…) et les 80 bouteilles d’alcool ont disparu.

25 000 euros de matériel acheté pendant huit ans

« On avait prévu un jet de poudre de couleur pour le passage de la nouvelle année. Un test pour organiser une run color à Evron », explique le duo. « Depuis huit ans, j’achète du matériel uniquement en Mayenne. Cette année, je ne suis pas parti en vacances pour me payer de gros achats.  Il y en a pour 25 000 euros », explique Fabien, en montrant ses factures.

A ses côtés, Léa, étudiante en licence pro marketing au Mans, pleure la disparition de son ordinateur. « J’avais mes cours et le projet de l’association qui est tutoré dans le cadre de ses études », précise-t-elle.

« Ils savaient ce qu'ils allaient trouver »

« Les câbles ont été déscratchés, rien n’a été cassé à part une bouteille d’alcool. Ceux qui ont fait cela ont dû venir à plusieurs avec un camion pour embarquer tout cela. Ils savaient ce qu’ils allaient trouver », estime le duo qui a porté plainte et lancé un appel à témoin sur la page Facebook sparadrap53. Contact : Fabien Chéré : 06 70 35 92 62.

Mots clés : Evron, Coëvrons,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire