Un jeune bénévole au club de foot de Meslay-du-Maine récompensé

07h00 - 16 décembre 2017 - par R.L
Un jeune bénévole au club de foot de Meslay-du-Maine récompensé
Simon Forêt a reçu le trophée départemental du jeune bénévole.

D’abord joueur, à 15 ans, Simon Forêt est stoppé net par la maladie. Il revient dans son club comme éducateur, puis responsable de l’école de foot. Le jeune homme a reçu un trophée départemental.

Simon Forêt, 21 ans, de Meslay-du-Maine, a reçu le trophée départemental du jeune bénévole Crédit Mutuel. En effet, à l’occasion de la journée mondiale du bénévolat, le comité départemental des médaillés de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif a récompensé, mardi 5 décembre à Andouillé, des Mayennais qui font preuve d’un sens du dévouement.

Le jeune homme est effectivement très attaché à son club dans lequel il évolue depuis sa plus tendre enfance : « J’ai commencé au club de foot de Meslay à l’âge de 6 ans. » A l’âge de 15 ans, en classe de troisième, on lui diagnostique un lymphome qui l’oblige à revoir ses projets : « Au départ, je ne savais pas si j’allais pouvoir rejouer alors Philippe Monnier, mon coach, et Pierre Monnier, le président, m’ont proposé d’encadrer des jeunes. » Simon accepte et suit les trois jours de formation proposés par le district : « Pour garder un contact avec le foot et le club et aussi pour remercier mon coach et mon président qui ont été très présents pendant ma maladie. »

« Une ambiance familiale et amicale »

Depuis 8 ans, Simon est donc bénévole au club et tous les samedis matin, il gère les jeunes. Contraint de partir à Lille, l’année dernière, pour ses études, Simon prend alors en charge les U18 qui jouent le dimanche. Car le bénévolat c’est aussi savoir s’organiser et trouver des solutions ou des alternatives qui peuvent arranger son club ou son association : « Ce serait dommage de devoir payer des entraîneurs dans des clubs comme les nôtres. L’idée c’est de garder une ambiance et si on arrive à garder cette ambiance familiale et amicale au niveau de l’encadrement, on la gardera entre les joueurs. »

Simon a décroché un CDI à Eiffage Energie qui l’oblige à aller à Rennes quotidiennement. Mais il continue à assurer la direction de l’école de foot depuis quelques années : « Depuis Rennes, je peux garder l’administratif, en revanche, le but serait pour moi de décrocher ma présence le samedi matin mais avoir du monde c’est difficile, sans compter que les jeunes qui pourraient accepter jouent le samedi avec des horaires qui ne coïncident pas. »

« Pas une contrainte »

Le bénévolat représente pour le jeune homme « un plaisir que je ne saurais pas expliquer ; ce n’est absolument pas une contrainte, c’est dans mon planning. J’ai été gravement malade et je profite de la vie. Le bénévolat c’est pour moi apprendre aux autres ce qu’on m’a appris. » Savoir communiquer et véhiculer les valeurs éducatives de son club, être organisé, sont selon lui, des valeurs essentielles pour être bénévole.

Le jeune récipiendaire reste humble quant à la récompense qui lui a été décernée : « Je suis content mais il y a plein d’autres bénévoles dans ce club qui sont là depuis bien plus longtemps que moi. » Une chose est sûre, depuis ses six ans, le plaisir est resté intact et il ne semble pas prêt à quitter ni son club ni son équipe de copains.

Mots clés : Meslay-du-Maine,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire