[ACTUALISE] Laval : la police ouvre le feu dans le quartier des Pommeraies

17h31 - 08 septembre 2017 - par G.P
[ACTUALISE] Laval : la police ouvre le feu dans le quartier des Pommeraies
Les policiers de la formation des motocyclistes urbains de Laval ont interpellé le véhicule. - © Illustration.

Intervention musclée mercredi dans le quartier des Pommeraies de Laval. Un policier a fait l'usage de son arme, alors qu'un homme tentait de prendre la fuite. Personne n'a été blessé.

Intervention musclée mercredi dans le quartier des Pommeraies de Laval.

Il est 15h. Alors qu'ils procèdent à des contrôles sur leur moto banalisée, les policiers de la formation des motocyclistes urbains de Laval repèrent une Peugeot 508 qui roule à vive allure à contresens, boulevard Clément-Ader. Malgré les injonctions des motards, le véhicule accélère. Il emprunte la rue des Grands Carrés. La Peugeot 508 sera finalement coincée square de Pierre-de-Coubertin.

A l'intérieur, les cinq occupants sont énervés. Alors que le passager avant-droit s'énerve, le conducteur s'enfuit. Il est pris en chasse par un des policiers devant les immeubles. « L'homme s'est retourné, avant de faire comme s'il prenait un objet noir à sa ceinture. Après sommation, le policier a fait usage de son arme, en tant que tir de riposte », explique le commandant Philippe Lahondes, directeur-adjoint de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

Personne n'a été blessé et l'homme, un habitant de Seclin (Nord) âgé de 25 ans, a finalement été interpellé. Il a été placé en garde à vue, tout comme le passager véhément. Durant son interpellation, ce Lavallois âgé de 24 ans, défavorablement connu des services de police, a blessé au genou un agent du commissariat. « Il a également proféré des menaces de morts caractérisées à l'encontre des policiers », précise le commandant Lahondes.

Les trois autres passagers, deux Lillois et un Lavallois, ont été entendus comme témoins libres.

Le conducteur et le passager ont été déférés ce vendredi après-midi. Ils ont été jugés sur le mode de la comparution sur reconnaisance préalable de culpabilité. Le prévenu de 25 ans a écopé de deux mois ferme et de 90 euros d'amende. Son comparse de 24 ans a lui aussi été condamné à deux mois ferme, mais a immédiatement pris la direction de la maison d'arrêt pour purger sa peine.

En parallèle, une enquête administrative a été ouverte pour établir les circonstances qui ont conduit à l'usage de l'arme du policier.

Mots clés : Laval, police,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire