Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Automobile. Natan Bihel remet le casque : « Ça sera du quitte ou double »

Actualités. Avant son retour sur les circuits du championnat de France de FFSA GT4, plus d'un an après son titre de vice champion d'Europe en Ligier European Series 2022, le Lavallois Natan Bihel raconte le chemin parfois sinueux d'un pilote automobile.

Automobile. Natan Bihel remet le casque : « Ça sera du quitte ou double »
Le Lavallois Natan Bihel a fait une pause de plus d'un an avec les courses automobiles pour se consacrer pleinement à ses projets professionnels. - Natan Bihel

Comment devient-on pilote automobile ?

Tout démarre d'une passion des voitures et des courses, transmise par mon père. Par hasard, j'ai fait une session de karting sur le circuit Beausoleil à Laval, puis une deuxième… Mes parents m'ont ensuite acheté un karting et j'ai commencé à faire des courses. Tout ça jusqu'aux 24h du Mans en karting. Nous n'étions pas du tout issus du milieu. J'ai vite grandi et pris du poids (1m90 pour 90 kg aujourd'hui) donc je suis passé sur les voitures.

Qu'est-ce qui vous a poussé à faire cette pause avec les courses ?

Le sport automobile coûte très cher. On a toujours réussi à obtenir le budget nécessaire avec les sponsors pour pouvoir participer aux saisons. Après, on reste dépendant des partenaires et de l'économie française. Si certains ont certaines difficultés, ils ne vont plus trop m'aider parce qu'ils ont d'autres priorités, ce que je comprends ! En finissant deuxième en Ligier European, Series en 2022, je n'ai pas eu de dotation. On a alors décidé en 2023 de ne rien faire plutôt que d'effectuer une petite saison à l'arrache. Cette décision me permettait aussi de me lancer pleinement dans d'autres projets professionnels.

Quels sont ces projets professionnels ?

Je suis dans l'immobilier en indépendant depuis deux ans. J'avais arrêté le lycée d'Avesnières en Terminale sans aller jusqu'au baccalauréat. On n'a pas tout misé sur le fait que je fasse une carrière mais j'étais tout le temps à droite à gauche. Je n'avais plus le temps de suivre les cours. On s'est dit que si on tentait quelque chose, autant le faire à fond ! Je suivais quand même des cours à distance.

Comment appréhendez-vous le fait de rouler avec une nouvelle voiture lors du championnat de France FFSA GT4 ?

Ça va être une découverte. J'ai toujours roulé avec des véhicules qui sont des prototypes de course, très légers et sans électronique. Là, le GT4 est un championnat constructeur. Donc en l'occurrence je roulerai avec une BMW qui est une voiture très lourde mais beaucoup plus puissante. Ça sera du quitte ou double.

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 380€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Automobile. Natan Bihel remet le casque : « Ça sera du quitte ou double »