Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Mayenne. "Au secours !" : son projet de bar-restaurant est bloqué par les banques

Actualités. Jérôme Allard est bloqué depuis un an par des refus de prêt des banques pour son projet de faire renaître l'ex-bistrot La Carotte, qu'il a renommé Le Semoir. Il pousse un cri du cœur.

Mayenne. "Au secours !" : son projet de bar-restaurant est bloqué par les banques
Jérôme Allard doit s'acquitter d'un loyer mensuel de 920 € depuis plus d'un an. Il n'a plus les moyens de finir les travaux. - Théo Duchet

Le concept est unique à Mayenne : un bar-restaurant avec une terrasse donnant directement sur La Mayenne. Un doux rêve aux beaux jours du printemps et de l'été. Et pour le reste de l'année, le concept est rare, voire unique à Mayenne, de proposer des expositions à l'intérieur et de la restauration les samedis et dimanches.

Une grande expérience dans la conception de bars

Le Mayennais Jérôme Allard, 70 ans, et son associé Pascal Gérôme, 53 ans, portent ce projet depuis un an, dans la droite lignée de ce qui avait été le bistrot créatif La Carotte entre 2017 et 2022. Ils avaient même annoncé une ouverture à l'été dernier. Mais entre-temps, les banques ont refusé leurs demandes de prêt.

Le Semoir serait le seul établissement de Mayenne avec une terrasse sur la rivière. - Théo Duchet

"Après avoir fait une carrière en tant que concepteur de bars sur Paris, je suis revenu à Mayenne en 2019, retrace Jérôme Allard. Ici c'était fermé et un premier repreneur avait fini par lâcher son projet. En apprenant cela, j'ai tout de suite voulu faire un bar-restaurant !"

"J'ai besoin de 50 000 à 60 000 €, le prix d'un SUV !"

Dans le détail, le projet est limpide : deux cartes de saison différente sur l'année avec des produits locaux, "un accent particulier mis sur le samedi (crustacés et poissons) et le dimanche (viandes et gibier)", une attention portée aux végans… En bref, des idées qui répondaient aux envies des Mayennais selon une enquête révélée par la CCI le 13 mars.

"Tout le monde autour de nous a trouvé cela formidable." - Théo Duchet

"Tout le monde autour de nous a trouvé cela formidable, confie celui qui est actuellement retraité. Je n'avais pas l'argent nécessaire, mais déjà un associé, quelqu'un pour injecter 5 000 € et une cuistot. Au total j'avais besoin de 50 000 à 60 000 €… Le prix d'un SUV quoi !" Il table d'ailleurs sur un chiffre d'affaires de 380 000 € par an au bout de trois ans.

Client fidèle de la Banque populaire Grand Ouest, Jérôme Allard s'oriente d'abord vers elle après avoir pris en location la propriété de 160 m². "L'été dernier, on y ouvre un compte et on assure les locaux. Les conseillers étaient enthousiastes. Je pensais qu'on aurait le prêt… Mais la hiérarchie l'était moins. On me fait comprendre que je ne suis pas cuisinier, mon âge joue…"

"Je veux que ce lieu ouvre !"

Déterminé, le porteur du projet s'oriente vers la Société générale et le Crédit mutuel, pour les mêmes désillusions. "Je pense que le problème c'est moi : j'ai 70 ans et je ne rentre pas dans les clous." Contactée, la Banque populaire Grand Ouest confirme que Jérôme Allard avait soumis un dossier qui avait convaincu le conseiller. Mais que "plusieurs choses" allaient en sa défaveur, sans entrer dans le détail pour préserver le secret professionnel.

Jérôme Allard pousse un cri du cœur, notamment à destination des grands entrepreneurs mayennais. - Théo Duchet

"Mais je veux que ce lieu ouvre ! Ça n'existe pas un endroit comme celui-là à Mayenne. Je suis prêt à céder l'affaire, à faire une Scop [société coopérative de production]… Je suis ouvert à tout !" Le septuagénaire s'est aussi rapproché de la Sere (l'organe de développement économique de Mayenne Co') et y a suivi une formation en gestion, communication et marketing. "Mais pour aider financièrement un projet, il leur faut une première promesse de prêt…"

Alors, Jérôme Allard pousse un cri du cœur, notamment à destination des grands entrepreneurs mayennais : "Au secours !"

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Mayenne. "Au secours !" : son projet de bar-restaurant est bloqué par les banques