Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Mayenne. Participation citoyenne : se protéger entre voisins

Actualités. Lundi 18 mars se tenait la première réunion publique pour la mise en place d'une participation citoyenne à Mayenne. Dix-huit habitants étaient présents. Deux d'entre eux sont intéressés pour devenir référent citoyen.

Mayenne. Participation citoyenne : se protéger entre voisins
Une vingtaine de personnes étaient présentes pour la première réunion publique de présentation du dispositif de participation citoyenne. - Naomie Jourand

Ils étaient dix-huit, lundi 18 mars, à 20h, à rejoindre la salle du conseil de Mayenne pour la première réunion publique de présentation du dispositif de participation citoyenne. Rarement installé dans des communes aussi grandes que Mayenne, la participation citoyenne a pour objectif de rassurer les habitants et de dissuader les possibles cambriolages et atteintes aux biens.

« Une cinquantaine de caméras de sécurité sont déjà installées en ville, commence Jean-Pierre Le Scornet, maire de la commune. Nous voulons renforcer cette culture de la sécurité. » Ce dispositif est une convention entre la mairie et la gendarmerie.

Une diminution de 25 à 40 % des atteintes

Comment fonctionne le dispositif ? « Nous observons toujours la vie de nos voisins, même sans nous en rendre compte. Nous savons quand ils changent de voiture, quand ils invitent du monde pour l'apéro, etc., explique l'adjudant-chef Franck Leriche. Être citoyen référent, c'est informer la gendarmerie dès qu'il se passe quelque chose d'anormal dans le quartier : des passants qui tournent dans les rues, une voiture que vous ne reconnaissez pas, des gens qui frappent aux portes... »

Le gendarme le précise bien, un référent n'est pas un gendarme. « Vous n'avez pas de matraque ou d'arme et n'interpellez personne, vous avez juste une ligne directe pour la brigade de Mayenne pour prévenir d'anormalités. »

Pour l'adjudant-chef, la mise en place d'un tel dispositif réduirait les risques des atteintes de « 25 à 40 % ».

Pour devenir référent, il faut ne pas être mineur, ne pas avoir de casier judiciaire et ne pas avoir peur d'aller vers les gendarmes.

Pratique : Deuxième réunion publique, mercredi 27 mars, à 20h, à la salle des conseils à l'hôtel de ville.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
Automobile
Scooter Yamaha Cygnus X 125 cm3
Scooter Yamaha Cygnus X 125 cm3 Laval (53000) 650€ Découvrir
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 380€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Mayenne. Participation citoyenne : se protéger entre voisins