Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Evron. Evron : les bals du dimanche ne font plus toujours recette

Actualités. Les bals du dimanche évoluent. Témoignages de danseurs d’Evron et d’ailleurs.

Evron. Evron : les bals du dimanche ne font plus toujours recette
Les bals des Cheveux blancs attirent régulièrement des danseurs de partout sur le parquet de la salle des fêtes.

« Ils ont eu un grand succès à une époque, il y a 15 ans ! Aujourd’hui, on essaie juste d’équilibrer le budget », regrettent Jacqueline Cousin et Yvette Frétard, présidente et secrétaire du comité des Cheveux blancs à Evron.

Petit tour de piste dans la salle des fêtes ce dimanche-là. Jean Dauvin, champion du monde d’accordéon, et sa chanteuse égrainent valses, foxtrot, paso doble et disco.

La salle n’est pas pleine. Pourtant les couples virevoltent avec élégance et ne cachent pas leur plaisir. Ainsi Suzanne, Evronnaise de 86 ans, venue avec un ami :

« C’est une sortie et ça nous oblige à nous habiller. Je danse, mais plus la valse, c’est trop difficile à mon âge. Je viens pour ceux qui organisent. Après on râle qu’il n’y a rien ! Les Evronnais ne sont pas nombreux à fréquenter nos bals, beaucoup viennent d’ailleurs, on ne les connait pas. »

Changement de génération et de date

Christiane, 75 ans, a une idée sur la baisse de l’affluence : « La nouvelle génération dans la soixantaine ne connaît pas les danses de salon. Elle préfère les randonnées. Ici, les plus jeunes ont dans les 70 ans. Pour danser la valse, le paso doble ou le tango, il faut prendre des cours. La qualité des musiciens joue aussi sur la fréquentation, les gens suivent leurs orchestres préférés, ceux qui mettent l’ambiance. »

Marie-Jo confirme et complète : « Maintenant, les bals sont tous le dimanche, contrairement à une époque où on en proposait aussi en semaine. Ça fait de la concurrence et il n’y a plus de réservations pour être sûr d’avoir une table. »

Alors est-ce la fin des bals bon enfant comme le pensent certains ? Vers 15h, Raymond et Sylvie, la soixantaine, arrivent de Daumeray (Maine-et-Loire) et s’arrêtent une minute malgré leur impatience.

« On arrive du pays de Rouget le Braconnier. Je danse depuis l’âge de 14 ans. Sylvie a pris des cours à Flashdance à Evron. Bien sûr que non, les bals ne sont pas finis. Lundi, nous étions à Evron pour danser au festival. Des amis nous ont parlé du bal d’aujourd’hui. Sinon le site internet nous renseigne. Nous pouvons faire plus de 100 km pour danser ! »

Prochain bal des Cheveux blancs à Evron, le dimanche 6 octobre avec Jérôme Robert.

À lire aussi

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Location studio
Location studio La Baule-Escoublac (44500) 450€ Découvrir
Maison en prêt vendeur
Maison en prêt vendeur Bessé-sur-Braye (72310) 350€ Découvrir
Automobile
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Voiturette
Voiturette Laval (53000) 12 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Chambre à coucher
Chambre à coucher Le Genest-Saint-Isle (53940) 380€ Découvrir
Table ronde +chaises
Table ronde +chaises Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 200€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Evron. Evron : les bals du dimanche ne font plus toujours recette