Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Laval. Municipales en Mayenne : des surprises, des confirmations et des rejets

Actualités. Tour d'horizon de ce premier tour des municipales.

Laval. Municipales en Mayenne : des surprises, des confirmations et des rejets

L'abstention, une des clés du  scrutin
La Mayenne, pourtant réputée pour son civisme, n'a pas échappé à la vague abstentionniste. A 32,72%, l'abstention atteint un niveau record pour un scrutin pourtant prisé par les électeurs. En 2008 elle était de 26,79% et en 2001 de 26,27%. A Laval, elle dépasse les 37%, ce qui n'est pas étranger à la déconfiture du maire sortant qui n'a pas su ou pas pu mobiliser l'électorat de gauche.

L'indicateur des “blancs ou nuls“
Si l'abstention est révélatrice du manque de confiance des citoyens en leur personnel politique, l'autre indicateur de ce rejet peut être les votes “blancs ou nuls“. Dans une vingtaine de communes ce vote de mécontentement dépasse largement les 30% comme à Mayenne, Châtillon-sur-Colmont, Landivy ou Larchamp. La palme revient à la commune de Deux-Evailles où il n'y avait qu'une candidate en lice : 62,24% de bulletins “blancs ou nuls“ soit 61 sur les 98 votants.
A contrario cinq communes se distinguent par le civisme de leurs électeurs où aucun bulletin de ce type n'a été enregistré : Livet-en-Charnie, Saint-Aubin-Fosse-Louvain, Cosmes, Saint-Calais-du-Désert et Saint-Pierre-sur-Erve.

Surprises, surprises…
La plus grosse surprise de ce premier tour est sans nul doute Laval avec un maire sortant (PS) qui est devancé de près de 12 points par le sénateur centriste François Zocchetto. Mais aussi la présence au deuxième tour du candidat FN Jean-Christophe Gruau qui franchit la barre des 10%. Comme un malheur n'arrive jamais seul pour les socialistes mayennais, à Bais la suppléante de Guillaume Garot, Sylvie Pichot, maire sortante, a été battue dès le premier tour par la conseillère générale UMP, Marie-Cécile Morice. On ne s'y attendait pas, ou du moins pas si vite. Joël Balandraud (UDI-UMP) a remporté la mairie (58,74%) devant Yves Guilloux qui était pourtant soutenu par le maire sortant Joël Bedouet (3è sur sa liste). Le conseiller général Daniel Lenoir gagne la mairie de Villaines-la-Juhel qu'il avait convoité sans succès en 2008. Il l'emporte au premier tour devant la première adjointe sortante, Raymonde Perrier. Un autre conseiller général, Camille Besnier, a aussi créé la (mauvaise) surprise à Craon. Soutenu par la majorité sortante, il a été battu par Claude Gilet dont aucun membre de la liste ne siégeait dans le précédent conseil.
A Chailland, le maire sortant Hubert de Pontbriand (46,99%) perd son fauteuil de maire au profit de Bruno Darras (53,01%). Enfin à Bonchamp où trois listes étaient en concurrence, c'est le premier adjoint Gwénaël Poisson l'a emporté avec 62% des voix. Son principal adversaire, le conseiller général divers gauche Michel Ferron, candidat pour la troisième fois, enregistre avec 28,55%, son plus mauvais score : en 2008 il avait réalisé 45,21%. Il perd deux sièges au conseil municipal.

Les confirmations
Quatre maires ont été élus dès le premier tour avec des scores confortables : 74,88% pour Olivier Richefou à Changé ; 65% pour Yannick Borde à Saint-Berthevin ; 62,1% pour Philippe Henry à Château-Gontier. Le meilleur d'entre eux est sans conteste Gérard Lemonnier à Ernée avec 77,47% des suffrages. « Quand on est un bon maire on est réélu dès le premier tour. Ça ne me semble pas être le cas à Laval », a ironisé Olivier Richefou.

Les scores “staliniens“
Dans de nombreuses communes, il n'y avait qu'une seule liste. Les candidats ont donc été élus avec 100% des suffrages exprimés : Cossé-le-Vivien, Saint-Fraimbault, Gorron, Meslay, Montsûrs, Ahuillé, Andouillé, Bouère, Juvigné, Landivy, Le Genest-Saint-Isle, Louverné, Martigné-sur-Mayenne, Montenay, Quelaines-Saint-Gault, Saint-Denis-d'Anjou, Saint-Georges-Buttavent, Saint-Ouen-des-Toits, Vaiges. Le cas le plus emblématique est, de par sa taille, Mayenne dont le maire sortant Michel Angot n'avait pas de concurrent face à lui.

La suite de nos analyses sur les municipales dans le département dans le Courrier de la Mayenne, actuellement dans les kiosques.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends DS3
Vends DS3 Mayenne (53100) 7 000€ Découvrir
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga
Vends Citroën C2 1,4i Virginméga Laval (53000) 3 000€ Découvrir
MOBIL-HOME OCCASION
MOBIL-HOME OCCASION Dragey-Ronthon (50530) 18 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 7 100€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Laval. Municipales en Mayenne : des surprises, des confirmations et des rejets