Découvrez Le Courrier de la Mayenne en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Villepail. "C'était infernal" : un agriculteur contraint de retirer les cloches de ses vaches à la suite de plaintes de ses voisins

Actualités. Pour repérer ses vaches, un éleveur villepaillais a équipé plusieurs bêtes d'une cloche. Du bruit répétitif qui a dérangé le voisinage pendant plusieurs années. La préfecture vient de mettre un point final à cette histoire.

Villepail. "C'était infernal" : un agriculteur contraint de retirer les cloches de ses vaches à la suite de plaintes de ses voisins
À Villepail, une trentaine de vaches, sur un troupeau de cent bêtes, portait des cloches qui dérangeaient le voisinage (photo d'illustration). - Cécile Le Franc

Le petit village de Villepail, dans les Alpes Mancelles, n'aura jamais fait couler autant d'encre. Cette semaine, la préfecture vient de mettre un point final sur l'affaire qui défraie les chroniques, celle des cloches des vaches d'un éleveur local. Pierre Damonneville possède plus d'une centaine de bêtes, réparties sur 80 hectares de terrain. Pour mieux les repérer, il a équipé une trentaine de vaches d'une cloche. Du bruit constant qui dérange le voisinage. Une pétition a circulé à ce sujet dans la commune, récoltant plus d'une soixantaine de signatures.

« C'était infernal, souffle une signataire de la pétition. On ne s'entendait plus parler ni réfléchir. Notre seul moment de répit était la traite. » Comme elle, beaucoup se sont plaints du bruit constant des vaches. Un argument que l'éleveur n'entend pas cette oreille. « C'est un faux problème et un faux débat. »

Repérer ses vaches

Pour lui, de nombreuses signatures ne sont pas recevables parce que trop éloignées de sa propriété. Mais voilà, la préfecture vient de mettre fin au débat : Pierre Damonneville va devoir retirer les cloches.

Pour rappel, la pétition avait été remise en mairie en septembre avant d'être transférée à la préfecture le mois suivant. Cette dernière a fait déplacer un inspecteur, en avril, pour constater les nuisances et compter les cloches. Pour l'institution, rien ne justifiait la mise en place de cloches. Thimotée Dufour, avocat spécialisé de l'agriculteur, s'était fustigé d'une telle pétition. Sur X (anciennement Twitter), il expliquait la présence des cloches parce que « nous sommes dans les Alpes Mancelles en Mayenne. Un territoire avec un dénivelé de 400 mètres qui oblige notre éleveur bio à mettre des cloches à une dizaine de vaches, pour les localiser dans un territoire escarpé, pour les éloigner des prédateurs qui pullulent et pour les rassurer. »

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
maison sur sous sol a vendre
maison sur sous sol a vendre Loiron-Ruillé (53320) 165 000€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Maison Pays Basque
Maison Pays Basque Bassussarry (64200) 800€ Découvrir
Automobile
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 8 000€ Découvrir
Camping-car Bavaria
Camping-car Bavaria Grazay (53440) 31 000€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison 8-9 juin
Vide maison 8-9 juin Villiers-Charlemagne (53170) 0€ Découvrir
vide maison
vide maison Houssay (53360) 0€ Découvrir
Vide maison à Izé
Vide maison à Izé Izé (53160) 0€ Découvrir
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé
Salle à manger 9 pièces, couleur beige rosé Laval (53000) 300€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Villepail. "C'était infernal" : un agriculteur contraint de retirer les cloches de ses vaches à la suite de plaintes de ses voisins