CFA 2 : Changé met le leader en échec, Laval perd chez le dernier

20h39 - 15 avril 2017 - par L.Q
CFA 2 : Changé met le leader en échec, Laval perd chez le dernier
Loïc Even et ses coéquipiers ont tenu la dragée haute aux Briochins.

Face au leader et futur champion de CFA 2, Saint-Brieuc, l'US Changé a réalisé une belle performance en obtenant le match nul. Malheureusement, Laval a perdu à la Flèche.

« On a mis des choses en place. Quand les gars sont mobilisés et concentrés comme aujourd'hui, il est difficile de nous bouger », reconnaît Bertrand Girard, l'entraîneur de l'US Changé. Les coéquipiers de Cyril Lhuissier accueillaient, samedi 15 avril, le leader, Saint-Brieuc. Après trois défaites, les Mayennais voulaient stopper l'hémorragie. « On a tout de même joué l'équipe championne de CFA2, qui accédera à la CFA », rappelle le coach changéen. Et honnêtement, la différence n'était pas flagrante en cette fin d'après-midi. 

Si les Briochins avaient la possession du ballon en première période, ils n'étaient pas dangereux. L'occasion la plus franche est à mettre au crédit de Changé, juste avant la pause. Aux retour des vestiaires, le Briochin Le Méhauté trouve Julien. Ce dernier va toucher poteau mayennais (47'). A l'heure de jeu, les Mayennais vont avoir des sueurs froides, sur une action de Poussevin, il donne à Quemper, seul dans la surface, mais il manque le cadre (62'). Martin aura une belle tête plongeante à placer, mais elle est repoussée par le portier local (76').

Des Changéens solides

Enfin, la dernière occasion briochine est pour Simon, qui enroule une belle frappe. Elle est détournée des deux poings par Alcock. Les Changéens, solides, ont tenu bon. Dans la toute dernière seconde, Changé a même eu l'occasion de l'emporter sur un contre, mais la frappe n'est pas cadrée. L'US Changé obtient le match nul face aux leaders (0-0). 

Malheureusement, dans le même temps, le Stade lavallois a perdu chez la lanterne rouge, La Flèche. Les écarts se resserrent en bas de classement. Malgré cette copie correcte, Changé n'est toujours pas assuré du maintien. 

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire