Eon Reality a investi 12 millions d'euros

11h10 - 12 novembre 2014
Eon Reality a investi 12 millions d'euros

Le 3 novembre, Eon Reality a inauguré son “hub”, ses locaux lavallois. L'entreprise californienne est spécialisée dans la réalité virtuelle. D'ici à 5 ans, 150 emplois pourraient être créés.

Un cheminement d'arches argentées vous conduit vers le futur. En entrant dans le show-room d'Eon Reality, on a l'impression de vivre “2001 l'Odyssée de l'espace“. Entre les écrans, les lunettes 3D et les cubes immersifs, l'entreprise californienne propose le top de la réalité virtuelle.

Le site lavallois : Dans la zone de Saint-Mélaine, 1080 m2 sont consacrés entièrement à la réalité virtuelle. Eon Reality a pris possession des lieux en mai. « Il y a un mois et demi, il n'y avait encore rien dans les murs », reconnaît Yann Froger,  directeur du site lavallois.  Leurs locaux, nommés le “hub”, rassemblent  un impressionnant show-room et un vaste open space où déjà, on s'active à la production.
 L'investissement pour Eon Reality est de 12 millions d'euros. Pas vraiment étonnant, vu la technologie de pointe à disposition. Eon Reality a créé en Mayenne son plus important centre européen. On y produira des applications et des contenus ludo-éducatifs pour l'ensemble du groupe. « Nous avons déjà les premiers contacts. Le démarrage est même meilleur que nous l'espérions », termine Yann Froger.

Le groupe Eon Reality : L'entreprise est née en Californie en 1999. Elle compte 15 sites dans le monde et emploie directement 530 personnes. « Eon Reality s'installe sur six autres sites actuellement », complète Yann Froger.
On ne connaît pas le chiffre d'affaires de cette entreprise. Le directeur lavallois assure : « Le chiffre d'affaires du groupe a doublé chaque année, sur les trois derniers exercices ». Actuellement, l'activité d'Eon Reality se divise en trois parties quasi-égales : l'industrie (35% du CA), l'éducatif (35%) et le ludo-éducatif (30%). Dans cette dernière, la cible lavalloise, ils ont pour client Disneyland, ou encore le Marineland d'Antibes.

L'emploi à Laval : Les premiers salariés sont arrivés en septembre. Ils sont aujourd'hui cinq à travailler pour Eon  Reality à Laval. 18 personnes suivent une formation pour intégrer l'entreprise. « Dans trois ans, si la croissance est au rendez-vous, 66 emplois seront créés », complète Yann Froger. Le groupe américain table sur 150 emplois d'ici à cinq ans.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire