Laval : un nouveau mouvement de contestation rassemble 150 personnes à l'hôpital

14h47 - 11 juin 2019 - par G.P
Laval : un nouveau mouvement de contestation rassemble 150 personnes à l'hôpital
150 employés de l'hôpital ont débrayé ce mardi 11 juin devant les urgences.

Le mouvement de contestation se poursuit à l'hôpital de Laval. Ce mardi 11 juin, 150 employés de l'établissement ont débrayé devant les urgences pour protester contre le manque de moyens.

Le mouvement de grogne se poursuit à l'hôpital. 

Après le débrayage du jeudi 6 juin devant les urgences, un nouveau rassemblement a été organisé ce mardi 11 juin. A l'appel de l'intersyndicale FO, CGT et CFDT, 150 employés de l'hôpital ont manifesté leur mécontentement dans le cadre du mouvement national, toujours devant les urgences. Plusieurs services de l'établissement étaient représentés. « Ce matin, l'intersyndicale a boycotté la réunion du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Avec le directeur et la direction des ressources humaines, il n'y a plus de dialogue », rapporte Frédéric Marié, secrétaire FO et Laval et du CHSCT de l'hôpital. 

30 équivalents temps plein supprimés ?

Les salariés de l'hôpital protestent contre une suppression envisagée de postes dans le cadre du contrat de retour à l'équilibre de l'hôpital. « A Laval, ce sont 30 équivalents temps plein qui vont être supprimés, dont 15 cette année. Cela concerne tous les services, sauf le médico-social », précise le syndicaliste.

La vétusté des locaux, plus adaptés, est également décriée, malgré le projet de rénovation envisagé. « Avant de lancer les travaux, l'Agence régionale de santé (ARS) demande à l'hôpital un retour à l'équilibre. Mais comment faire plus d'activités avec moins de personnel ? », s'interroge Frédéric Marié. 

Une assemblée générale est prévue mercredi 19 juin à 14h15 à la salle du Rocher-Fleuri pour donner une éventuelle suite au mouvement.  

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire