Sainte-Gemmes-le-Robert : Frédéric Bonnant se lance dans une activité d'équi-tourisme écologique

08h00 - 09 juin 2019 - par B.E
Sainte-Gemmes-le-Robert : Frédéric Bonnant se lance dans une activité d'équi-tourisme écologique
Frédéric Bonnant veut rapprocher le touriste de la nature au rythme des pas du cheval.

Accordeur de piano, Frédéric Bonnant se reconvertit dans le tourisme équestre écologique à Sainte-Gemmes-le-Robert.

Il était arrivé en Mayenne comme accordeur de piano. Vingt ans plus tard, Frédéric Bonnant entame une troisième activité professionnelle dans sa propriété de Sainte-Gemmes-le-Robert. Après une première reconversion dans le bâtiment (il a été pendant une douzaine d’année métreur-conducteur de travaux chez un maçon évronnais), ce Tourangeau d’origine revient à sa première passion : les chevaux. Il espère accueillir ses premiers clients dans son gîte pour des séjours d’éco-tourisme autour du cheval.

Titulaire du brevet d'accompagnateur de tourisme équestre

« Je suis titulaire du brevet d’accompagnateur de tourisme équestre qui me permet d’ouvrir cette activité. Mais je suis en train de passer mon BPJEPS (Brevet Professionnel Jeunesse, Éducation Populaire et Sport) pour pouvoir donner des cours. Mon projet est de proposer à une clientèle francilienne familiale des séjours de déconnexion à la découverte des magnifiques sentiers de randonnées de la Mayenne. Je pense que ce projet entre tout à fait dans l’esprit des Slowlydays® », commente Frédéric Bonnant. Propriétaire de sept chevaux calmes et robustes, celui-ci recherche actuellement trois poneys pour compléter son offre de propositions.

Un stage de cinq jours en juillet pour construire une maison d'hôte Kerterre®

Pour assurer cette déconnexion, Frédéric Bonnant proposera cinq chambres d’hôtes de quatre places dont quatre dans des logements atypiques. Les équi-touristes pourront ainsi coucher dans des wigwams (huttes amérindiennes en toile voisines du tipi) et dans des drôles de maisons en terre. Ces Kerterre® créées dans le Finistère sont réalisées à partir de matériaux de proximité : la chaux, le chanvre et le sable. Le chanvre fermier sert d’armature et la chaux et le sable de mortier. Leur forme volontairement arrondie ressemble à une coquille d’escargot surmontée d’une cheminée.

« Le rendement thermique est de 30% plus efficace que des enduits habituels », souligne l’ex-métreur qui a déjà testé dans sa fermette les bienfaits de cet enduit. D’ailleurs, du 8 au 12 juillet prochains, il propose un stage pour apprendre à construire l’une de ces drôles de maisons qui servira de chambre d’hôtes aux prochains clients du Domaine des Pierres Jumelles.

Contact : Domaine des Pierres Jumelles “Rame". Tél. 02 43 90 06 09 - 06 41 90 34 59. Mail : pierresjumelles@gmail.com

 

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire