A Saint-Berthevin, la miroiterie Schultz poursuit son développement

07h00 - 22 mai 2019 - par L.C
A Saint-Berthevin, la miroiterie Schultz poursuit son développement
Laurent Mercier a repris la miroiterie Schultz, installée à Saint-Berthevin, en novembre 2016.

Un nouvel atelier pour la menuiserie alu, le refus de certains marchés pour être sûr de mener à bien ceux qui ont été acceptés... La miroiterie Schultz à Saint-Berthevin poursuit sa progression.

Ne demandez pas à Laurent Mercier combien de personnes il souhaite embaucher. Le P.-dg de la miroiterie Schultz à Saint-Berthevin ne vous répondra pas. Mais les besoins existent.

« Nous sommes dans une phase de recrutement. On a besoin de gens en ingénierie. Sur la pose, la charge est variable, reconnaît celui qui a repris l’entreprise en novembre 2016. Je suis plutôt dans une logique d’intérim. Après, si on repère de vrais talents, on les intègrera, évidemment. »

Il réfléchit à créer une école de pose

Actuellement, douze personnes dont trois apprentis composent l’effectif de l’entreprise. Quand il a repris l’entreprise fin 2016, six salariés travaillaient chez Schultz. Confiant dans le développement, Laurent Mercier envisage même de créer une école de pose. « Nous travaillons sur une entreprise centenaire (ndlr : la miroiterie Schultz aura 100 ans en 2025) en pleine forme et indépendante. Je tiens absolument à pérenniser notre savoir-faire artisanal. »

L’entreprise, dont la spécialité est le grand vitrage, est actuellement dans une dynamique de progression. « C’est la première fois que je refuse des marchés parce qu’on risquerait de ne pas réussir à tout faire », assure Laurent Mercier.

Un gros projet de bâtiment tertiaire au Mans

Cette année 2019 est marquée par un gros projet de bâtiment tertiaire au Mans. « Sur ce chantier, ce sont 20 tonnes d’aluminium à transformer, 1 500 m2 de vitrage... » La miroiterie Schultz va aussi réaliser un petit frère à la gare de Laval, dans la région. « On a ouvert pas mal de grands comptes en 2019 », sourit encore le P.-Dg.

Parmi ses quatre métiers (ingénierie, miroiterie, menuiserie alu et pose), c’est la menuiserie aluminium qui se développe le plus. Résultat : l’entreprise a investi ces derniers jours un nouvel atelier, à proximité de ses locaux, boulevard Louis-Armand à Saint-Berthevin.

L'atelier était trop petit

« L’atelier actuel, situé à l’étage, était devenu trop petit, souligne l’enthousiaste dirigeant. Les pièces étaient montées et descendues sur pont roulant. Mais à chaque fois, c’était compliqué. » Désormais, les employés peuvent œuvrer dans de meilleures conditions.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire