Qui veut participer à la construction du projet social de Saint-Berthevin ?

11h34 - 14 mai 2019 - par L.C
Qui veut participer à la construction du projet social de Saint-Berthevin ?
Michèle Veillard, adjointe au maire à la petite enfance, à la vie scolaire et à la jeunesse, et Adrien Judéaux, responsable du pôle Enfance-Jeunesse.

Pour construire son projet social, la Ville de Saint-Berthevin a décidé de faire appel à la population en créant une commission extra-municipale. Il est encore possible de l'intégrer.

« Le projet social, c’est savoir comment on organise le lien social sur la commune. L’objectif, c’est de faire se rapprocher les habitants les uns des autres et d’accompagner les familles qui en ont besoin. » Une fois le constat posé par Adrien Judéaux, responsable du pôle Enfance-Jeunesse de Saint-Berthevin, reste à mettre tout ça en musique.

Un projet de 2020 à 2023

Pour bâtir son nouveau projet social qui couvrira les années 2020 à 2023, la commune a décidé de s’appuyer sur une commission extramunicipale. « On ne se contente pas des élus et des professionnels, souligne encore Adrien Judéaux. Les associations sont déjà actrices, il est donc important de travailler avec et pas à côté. Et nous souhaitons aussi intégrer des habitants. »

Ce nouveau projet social s’appuie sur « un audit mené en 2016 qui concernait la jeunesse et la famille », rappelle Michèle Veillard, adjointe au maire en charge de la petite enfance, de la vie scolaire et de la jeunesse. Il en est ressorti que les besoins de la jeunesse ont évolué, que certaines familles ont besoin d’accompagnement.

Insertion, finances, gestion

« Au global, les indicateurs sont plutôt bons à Saint-Berthevin, reconnaît l’élue. Mais quand on rentre dans le détail, certaines populations sont plus en difficulté en termes d’insertion, financièrement ou en matière de gestion. »

La population de la commune a aussi vieilli. « Saint-Berthevin a été l’une des premières communes de l’agglomération à se développer. Beaucoup de lotissements datent des années 70-80. » Et ces personnes âgées sont aussi en attente de lien social.

Se faire connaître le plus rapidement possible

Les personnes intéressées pour intégrer cette commission extra-municipale, qui travaillera sur tous ces aspects, doivent contacter le pôle Enfance-Jeunesse le plus rapidement possible. « On espère une première réunion avant l’été. Ensuite, cette commission devrait réunir tout le monde trois à quatre fois par an. Et à l’intérieur, des thématiques devraient être travaillées par petits groupes », précise Adrien Judéaux.

Première action de ce nouveau projet social, de l’accompagnement à la scolarité sera proposé à partir de la prochaine rentrée à saint-Berthevin.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire