Une application mobile pour visiter les Coëvrons

08h00 - 05 mai 2019 - par B.E
Une application mobile pour visiter les Coëvrons
Pour Henry Coste-Forestier, directeur de l‘office de tourisme des Coëvrons, l’application mobile est « un véritable outil de médiation culturelle ».

L’office de tourisme des Coëvrons mise sur les smartphones pour séduire les touristes. Il a lancé une application mobile.

Pour séduire les visiteurs, l’office de tourisme des Coëvrons a renouvelé sa gamme de publications tous azimuts. Deux documents papier viennent de paraître : Carnet de voyage, un magazine soigné avec des portraits et des renseignements pratiques, et une carte de voyage très bien faite recensant les sites et propositions de promenades.

Encore plus pratique, une application mobile a été réalisée. « Il s’agit de la déclinaison de celle créée fin 2017 par le musée de préhistoire de Saulges », explique Henry Coste-Forestier, le directeur de l’office de tourisme. Avec cette application, on peut expérimenter un parcours découverte de la vallée de l’Erve grâce à la géolocalisation et aux beacons, ces petits boîtiers dissimulés dans les parois rocheuses ou dans les arbres qui font apparaître des informations sur les endroits où l’on se trouve. Chaque beacon est alimenté en informations par le responsable du site et peut être modifié ou enrichi. 

Naviguer librement et jouer avec le smartphone en chassant des animaux préhistoriques

Cette application peut être utilisée de trois manières : en naviguant sur la carte, en suivant à la lettre les propositions ou en étant alerté par un appel lors d’une promenade au gré du vent. L’application recense toutes les informations pratiques à proximité. Certaines propositions sont munies de jeux. Ainsi peut-on souffler sur l’écran du smartphone pour faire apparaître une peinture rupestre ou jouer au chasseur préhistorique en faisant apparaître des animaux. Là encore, des mises à jour renouvelleront les propositions.

Déclinaison sur les trois petites cités de caractère...

Développée par XP-Digit, une start-up spécialisée de Villeneuve d’Ascq, cette application est déclinée sur les trois petites cités de caractère : Sainte-Suzanne, Saulges et Saint-Pierre-sur-Erve. « Les textes sont fournis par l’office de tourisme, la commune, le pays d’art et d’histoire et les associations. Les services recensés sont laissés volontairement à la discrétion des communes », affirme Henry Coste-Forestier.

... Et sur Evron en juillet

Une quatrième version est en cours sur Evron qui devrait paraître début juillet à l’occasion du Festival d’arts sacrés. Pour en profiter, le plus simple est de se connecter à une borne wifi publique soit au Musée de préhistoire, soit dans l’un des deux offices de tourisme de Sainte-Suzanne ou d’Evron.

L’application Coëvrons-découverte est téléchargeable sur Android et iOS.

 

 

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire