230 Gilets jaunes rassemblés à Laval

14h08 - 13 avril 2019 - par G.P
230 Gilets jaunes rassemblés à Laval
Environ 230 Gilets jaunes se sont élancés du rond-point du Gué-d'Orger à Laval, point de départ de la manifestation.

Ce samedi 13 avril, environ 230 Gilets jaunes ont répondu à l'appel du rassemblement Grand Ouest organisé à Laval.

Ils viennent de l'Orne, des Côtes-d'Armor, d'Ille-et-Vilaine et surtout de la Mayenne. 

Ce samedi 13 avril, environ 230 Gilets jaunes ont répondu à l'appel du rassemblement « Grand Ouest » organisé à Laval. Un chiffre honorable pour un mouvement qui somnole depuis des semaines dans le département. « En Mayenne, c'est difficile de mobiliser, de rassembler. Être là, c'est honorer le travail de ceux qui ont préparé la manifestation », s'est réjoui Cédric Jung, une des figures du mouvement en Mayenne. 

Les Gilets jaunes ont croisé les Lavallois sur le marché.

La délégation s'est élancée du rond-point du Gué-d'Orger vers 13h15, soit avec plus d'une heure de retard. Pas un problème pour Marc et Christophe, deux Berthevinois et Gilets jaunes de la première heure. « Nous sommes là depuis le 17 novembre. Nous avons participé à toutes les manifestations, étions présents sur le rond-point du Châtelier à Saint-Berthevin... Nous ne lâchons rien, nous sommes là pour dire non à toutes les injustices », glissent les deux retraités. 

La manifestation s'est un peu écartée du trajet initial. Les Gilets jaunes ont ainsi traversé la place de la Trémoille, croisant les Lavallois sur le marché. Ils devaient rejoindre la préfecture peu après 14h pour se restaurer, avant de repartir vers la gare. 

Peu avant 14h, la manifestation prenait la direction de la préfecture.

Si à 14h, la bonne ambiance était de mise, les forces de l'ordre restaient prudentes. Dans un tweet, la préfecture de la Mayenne a signalé la présence de casseurs dans le cortège.

La manifestation, qui s'est terminée peu avant 16h, s'est dans l'ensemble bien déroulée même si quelques incidents sont à signaler. Un container à poubelle a été incendié rue Alfred-Jarry par deux jeunes encagoulés. Le feu a pu être maîtrisé, notamment grâce à l'intervention d'un des organisateurs de la manifestation. Des devantures de banques ont également été taguées. Un policier, qui souhaitait empêcher ces dégradations, a été victime d'un coup de poing. 

Mots clés : Laval, gilets jaunes,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
1 commentaires
  1. Ui

Envoyer un commentaire