Avec Zéro déchet Laval-Mayenne, Claudie Lacerda sensibilise les Mayennais

06h00 - 15 avril 2019 - par D.M
Avec Zéro déchet Laval-Mayenne, Claudie Lacerda sensibilise les Mayennais
Claudie Lacerda, 30 ans, habite à Grazay. Avec six autres personnes, elle fait partie de l'association Zéro Déchet Laval-Mayenne. - © Le Courrier de la Mayenne

Depuis janvier 2019, Claudie Lacerda, 30 ans, a créé avec six autres personnes l’association Zéro Déchet Laval-Mayenne. L’objectif : informer sur cette démarche éco-responsable. Entretien.

Depuis quand vous êtes-vous lancée dans le zéro déchet, et en quoi cela consiste-t-il ?

J’ai toujours été très sensible à l’écologie. Je travaille dans le maraîchage, à la Biocoop de Laval, et mon conjoint est en formation dans le lait. On fait tous les deux attention à ce que l’on produit. S’orienter vers le zéro déchet, c’est une réflexion que nous avons eu avec le temps. On y travaille depuis deux ans. On essaie de ne plus rien prendre sous emballage, de faire nos produits nous-mêmes, le tout en favorisant les commerçants et producteurs locaux. Par exemple, pour la nourriture, on fait ça avec la Biocoop de Laval et pour les gels douches et shampooing, je m’oriente vers les savons de Raphaël, à Mayenne.

Pourquoi créer une association zéro déchet ?

L’objectif, c’est vraiment d’accompagner, d’échanger. On ne peut pas tout faire parfaitement dès le début. Le but, c’est d’aider les gens à y aller progressivement. Cette association, c’est aussi l’occasion de partager nos astuces avec d’autres membres et mener diverses actions à travers le département. En en parlant autour de moi, j'ai remarqué que les Mayennais étaient demandeur de ce type d'association, qu'ils ne savaient pas vers qui se tourner pour réduire leurs déchets.

Quelles actions prévoyez-vous ?

Le prochain rendez-vous est fixé au 20 avril. Nous organisons une rencontre adhérents à l’O'Regans, à Laval, à partir de 20h. C’est ouvert à tous, y compris aux non-adhérents qui souhaitent s’inscrire ou qui sont tout simplement curieux. L’idée, c’est de partager un temps convivial avec les gens intéressés par cette démarche. Ensuite, le 21 avril, à 15h, nous organisons une “Chasse aux mégots”, en clin d’œil à la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques organisée ce jour-là. Bien sûr, nous collecterons aussi les déchets. L’idée, là encore, c’est de sensibiliser, de rappeler qu’un mégot, ça met deux ans à se dégrader et ça contamine 500 litres d’eau. C’est toujours bon à savoir…

Pratique : Pour rejoindre l’association ou avoir plus de renseignements, c’est sur la page Facebook Zéro Déchet Laval - Mayenne, ou par mail : zerodechetmayenne@gmail.com 

Retrouvez l'intégralité de cet entretien, et quelques astuces zéro déchet, dans notre édition du 11 avril.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire