A La Bazouge-des-Alleux, ils ont construit un séchoir solaire

08h00 - 01 avril 2019 - par B.E
A La Bazouge-des-Alleux, ils ont construit un séchoir solaire
Cyril Courcelle dans le séchoir solaire de 900 m2 réalisé sur la ferme de la Bellangerie.

Installé en bio depuis un an, le GAEC Courcelle à La Bazouge-des-Alleux a investi dans un séchoir solaire pour alimenter le bétail.

Sur la route entre Commer et Montsûrs, difficile de ne pas le remarquer. Le nouveau bâtiment de bois flambant neuf s’impose au milieu de l’exploitation du Gaec Courcelle à La Bellangerie, à La Bazouge-des-Alleux. En cours de finition, il va accueillir un séchoir alimenté par le solaire.

L’installation de ce séchoir s’inscrit dans la continuité de la reconversion en bio de l’exploitation, entreprise il y trois ans. Le Gaec Courcelle élève 250 animaux, vaches laitières Prim'Holstein croisées Simmental, vaches allaitantes Blondes d’Aquitaine, génisses, veaux et volailles de Loué.

Electricité face extérieure et séchage face intérieure

Des animaux qui profitent dix mois de l’année des 110 hectares de prairies auxquels s’ajoutent dix de céréales. Le hangar de 900 m2 et 12 mètres de haut se compose de deux cellules de séchage montées sur caillebotis et d’une zone de stockage à plat sur le sol en béton.

Les panneaux solaires double face de la société Cogen’Air produisent 250 kw/h d’électricité revendue à ERDF sur la face extérieure et 750kw/h de chaleur sur la face intérieure. Une soufflerie de 60 000 m3/h aspire l’air sous les panneaux et le renvoie sous pression sous les caillebotis des cases de séchage.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire