Cinéma Laval : Mon Bébé

14h30 - 13 mars 2019 - par C.C
Cinéma Laval : Mon Bébé

Comédie française (2018) de Lisa Azuelos, avec Sandrine Kiberlain (Héloïse), Thaïs Alessandrin (Jade), Victor Belmondo (Théo), Mickael Lumière (Louis), Camille Claris (Lola), Kyan Khojandi (Paul), Arnaud Valois (Mehdi), Patrick Chesnais (Jules), Yvan Attal (Franck) (1h27). (Grands adolescents) Sortie le 13 mars 2019.

Depuis des années, Héloïse, séparée de son mari, qui s’est remarié et vit à l’étranger, élève seule ses trois enfants. Si les deux aînés ont quitté le domicile familial, Jade, 18 ans, vit toujours avec sa mère. Mais, bientôt, elle envisage d’aller poursuivre ses études, après son bac, dans une université canadienne, où sa candidature vient d’être acceptée, au grand dam de sa mère. Bouleversée, celle-ci décide de filmer sa fille avec son téléphone portable, afin de conserver le maximum de souvenirs de son cher « bébé ».

Cela fait déjà dix ans que Lisa Azuelos, la fille de Marie Laforêt, a abordé un problème qu’elle connaît bien dans LOL (Laughing Out Loud), celui des relations mère-fille. Elle le reprend dans ce film aussi drôle qu’énergique, qui met en scène une maman perturbée à l’idée de voir sa fille quitter le cocon familial. Bien sûr, les dialogues sont très bien écrits, et l’histoire est prenante, mais l’atout majeur de ce film c’est la présence lumineuse de Sandrine Kiberlain, impressionnante de justesse et d’émotion. Elle confirme, avec ce film, qu’elle est notre meilleure actrice de comédie. Elle est, d’ailleurs, bien secondée par Thaïs Alessandrin, la propre fille de la réalisatrice, qui révèle un joli talent. On comprend, d’ailleurs, que ce film, comme le précédent, est inspiré de la vie de Lisa Azuelos et de ses propres relations avec ses enfants. Mais on regrette quelques longueurs, en particulier dans les scènes de danse.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire