Laval enchaîne une troisième victoire face à Marignane

21h48 - 09 mars 2019
Laval enchaîne une troisième victoire face à Marignane
Nouvelle soirée réussie pour Dembele et Laval... sans trop de suspense, cette fois.

Le Stade lavallois poursuit sa marche en avant, avec un troisième succès consécutif qui le relance plus que jamais dans la course au podium. Face à Marignane, Laval a cette fois géré.

Le Stade lavallois abordait ce match en connaissant le résultat de ses adversaires : Le Mans, accroché à Quevilly jeudi (1-1), mais aussi Chambly, giflé par la lanterne rouge Drancy (3-0). En battant Marignane-Gignac, les Tango reviennent à un point du Mans, troisième, et neuf de Chambly, désormais deuxième... et prochain adversaire des hommes de Pascal Braud.

Rentré dans le match comme souvent avec une intensité marquée, Laval a concrétisé un enchaînement de coups de pied arrêtés. Corner d'Etinof au second poteau pour la tête de l'inévitable Dembele (1-0, 3'). Dominateur dans ce début de rencontre, Laval est aussi coutumier de laisser parfois des largesses dans sa défense durant ses temps forts. Bru échappe à la vigilance de Ba à l'entrée de la surface et est accroché par Bouet : penalty. Akeb Daoud s'élance, mais Bouet se rattrape en choisissant le bon côté, comme face à Concarneau en début de saison (14').

Toujours maîtres du ballons, les Mayennais voient toutefois de nouveau Bouet contraint de déployer le grand jeu sur une tête de Bru (31'). Réponse de Robic, lancé par Keïta, qui ne parvient pas à glisser le ballon entre les jambes de Zacarelli (33'). Zacarelli, de nouveau décisif pour écarter la frappe de Ndilu aux vingt mètres (37').

Deux buts et un penalty obtenu pour Dembele

En deuxième période, la pluie fait son apparition mais les débats restent les mêmes. Laval a le pied sur le ballon. Une relance plein axe de la défense visiteuse voit Robic, obliger Zacarelli à une nouvelle détente salvatrice (61'). Zacarelli est en revanche spectateur lorsque, sur un centre de Mabussi, Ndilu décroise un rien trop sa tête, gêné par... Robic (67').

Une minute plus tard, Zacarelli fait de nouveau parler sa détente au sol sur un rush d'Etinof, ponctué d'un tir aux dix-huit mètres (68'). Il faudra finalement un penalty, obtenu par Dembele monté aux avant-postes, et transformé par Ndilu pour doubler la mise (2-0, 73'). Le break est fait mais rien n'est joué : Mabussi sauve sur sa ligne un piqué de Bosca, avant que Renaut ne pense réduire le score... mais un hors-jeu de Bosca gênant Bouet est signalé (79'). Benhaïm trouvera lui le poteau de Bouet, sans conteste dans un bon soir (86'). Et finalement, à la suite d'un corner, le tir de Makhedjouf est subtilement dévié par Dembele pour clôturer cette belle soirée (3-0, 88').

Le capitaine Dembele en est à six buts, Laval trois victoires d'affilée et s'est donc pleinement relancé dans la course au podium. Prochain rendez-vous : jeudi, un gros test de haut de tableau sur le terrain de Chambly, deuxième.

CT

Stade lavallois – Marignane Gignac : 3-0.
Arbitre : Mickaël Leleu – 4 514 spectateurs.
Buts : Dembele (3' et 88'), Ndilu (73', sur pen) pour Laval.
Avertissements : Camara (27') pour Laval ; Bru (48'), Théreau (72'), Assana (75') pour Marignane.
Laval : Bouet – Lambese, Dembele (cap), Ba, Mabussi – Robic, Camara, Obbadi (Makhedjouf, 67'), Etinof (Cissé, 85') – Ndilu, Keïta (Danic, 65'). Non-entrés : Mensah (g), Perrot. Entr : Pascal Braud.
Marignane : Zaccarelli – Zedaka, Parpeix, Renaut (cap), Kouagba – Théreau, Assoumin (Temmar, 84') – Aked Daoud (Benhaïm, 59'), Assana, Bosca – Bru (Mallet, 74'). Non-entrés : Gil (g), Sagoua. Entr : Patrice Eyraud.

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire