Isabelle est prête pour l'ouverture de la pêche à la truite

00h00 - 09 mars 2019 - par L.Q
Isabelle est prête pour l'ouverture de la pêche à la truite
Isabelle Guicheteau est prête pour une nouvelle saison de pêche, à partir de samedi 9 mars.

Samedi 9 mars, la saison de pêche à la truite démarre. Comme tous les ans, depuis quinze années, Isabelle Guicheteau sera au rendez-vous. Elle est l’une des seules femmes au bord des rivières.

Isabelle Guicheteau, 56 ans, est une mordue de pêche. « J’ai commencé à cinq ans avec mon grand-père, indique-t-elle. Il y a quinze ans, j’avais envie de me remettre à une activité nature.» Une femme pêcheuse, c’est loin d’être fréquent en Mayenne. L’activité est dominée par les hommes qui représentent la quasi-totalité des effectifs. « Dans les concours de pêche, je suis la seule femme », confirme Isabelle.

11 200 pêcheurs sur le pont

Membre de la société de pêche de Parné-sur-Roc, cette professeur d’anglais aime aussi bien pêcher au vers qu’au leurre. La différence ? « Le leurre permet d’attirer les poissons carnassiers. » Elle utilisera cette méthode pour la pêche à la truite.  Si la pêche à la truite n’est pas celle qu’elle préfère, elle sera tout de même au rendez-vous une dizaine de fois jusqu’à l’automne. « J’irai sur l’Ouette à Parné-sur-Roc évidemment et sur l’Ernée au niveau d’Andouillé. »

11 200 pêcheurs mayennais s’apprêtent à rejoindre leurs coins de pêche, samedi 9 mars, dès 8h. Le travail des AAPPMA et de la Fédération de pêche a permis de mettre à l’eau 480 000 alevins de truite fario. Trois parcours de pêche no-kill ont été mis en place :  sur la rivière du Teilleul à Saint-Calais-du-Désert ; à Andouillé au Roc aux Loups ; à Saint-Pierre-des-Nids, au lieu-dit Les Toyères pour la pêche à la mouche.

 

Mots clés : pêche,

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire