Stade lavallois : Robic de retour, Bakir prêté

22h21 - 31 janvier 2019
Stade lavallois : Robic de retour, Bakir prêté
Antony Robic va ré-endosser la tunique Tango.

Trois ans et demi après l'avoir quitté, le milieu excentré Antony Robic est de retour au Stade lavallois. Samir Bakir rejoint lui le FC Sète en prêt.

A quelques encablures de sa fermeture, le mercato hivernal du Stade lavallois s'est emballé peu après 22h... pas forcément là où on l'attendait. Les Tango sont finalement parvenus à enrôler un renfort offensif, alors qu'un milieu défensif était la priorité tout au long du mois de janvier. Aucun numéro 6 ne signera finalement, malgré l'obsession de recruter à ce poste, martelée depuis l'automne et les nombreux essais infructueux de ce mois de janvier.

Robic, retour en terrain connu

Comme évoqué plus tôt dans la journée, alors que la piste semblait abandonnée, c'est un visage bien connu qui va (re)poser ses valises à Laval : Antony Robic, milieu excentré de 32 ans, passé en Mayenne entre 2013 et 2015, avant de rejoindre l'AS Nancy-Lorraine. A l'époque les Tango jouaient la première partie de tableau en Ligue 2 avec Denis Zanko. Le Marseillais d'origine devra cette fois aider les Tango à retrouver la seconde division...

Bakir prêté en Nationale 2

Dans le sens des départs, François Ciccolini voulait alléger son effectif et c'est chose faîte. L'attaquant Samir Bakir, arrivé l'été dernier de Cholet, est en effet prêté au FC Sète (N2). Très peu utilisé durant la première partie de saison, il n'entrait pas dans les plans du coach, malgré son doublé en amical contre Saint-Brieuc début janvier. Bouadla et Guirassy restent eux au coeur de la très forte concurrence au poste de milieu offensif.

Ainsi s'achève ce mercato hivernal, où Laval a perdu Bosetti et pas recruté au poste de numéro 6 malgré le manque pointé depuis l'automne. L'apport de Sekou Keïta, Madhi Camara et Antony Robic pourra être salué en cas de montée dans quatre mois. Sinon...

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire