Le Stade lavallois à la relance contre le dernier

08h00 - 01 février 2019
Le Stade lavallois à la relance contre le dernier
Verdier suspendu, Sekou Keïta sera titulaire contre Drancy en pointe.

La trêve de deux semaines est venue couper la série catastrophique du Stade lavallois. Face à Drancy, il faut repartir du bon pied, ce vendredi soir à Le Basser, pour toujours croire à la montée.

« C'est maintenant que les choses vont se décider : soit on va recoller au peloton de tête, soit glisser vers le ventre mou. » François Ciccolini résume la situation du Stade lavallois, 4e à (au moins) cinq points du podium, puisque Rodez compte toujours un match en retard. Les prochains matchs s'annoncent déterminants pour les Tango : dans le jeu et sur le plan comptable, ils devront montrer que l'objectif montée reste légitime. « Tous les matchs sont importants, mais plus la saison va avancer et plus ils vont devenir capitaux », recoonaît le capitaine Bira Dembele.

La lanterne rouge pour se soigner

Avant de compter sur les faux-pas de ses concurrents au haut de classement, Laval doit soigner ses maux. « Etre beaucoup plus efficaces dans les deux surfaces, tuer les matchs dans nos temps-forts et être plus rigoureux sur les coups de pied arrêtés » : tels sont les points ciblés par Ciccolini, « car sinon nos derniers matchs sont plutôt bons. » Première étape de la guérison, pour casser cette série cinglante d'une victoire, un nul et cinq défaites sur les sept derniers matchs : assurer la victoire face à Drancy, bon dernier de National.

La recrue Keïta titulaire en pointe

Un bon dernier qui n'a gagné qu'une seule fois cette saison, mais qui reste sur quatre matchs nuls dont trois 0-0 à l'extérieur. « Drancy marque peu de buts mais démontre beaucoup de solidarité, prévient Ciccolini. Ils sont à l'aise à l'extérieur car ils jouent très bas. » Face à ce bloc recroquevillé, l'entraîneur corse pourrait reconduire son schéma à trois centraux, avec la recrue Sekou Keïta titulaire en pointe ; en attendant de pouvoir l'associer à Verdier, suspendu. « Je me sens prêt, annonce le Guinéen, qui va découvrir Le Basser. Que je marque ou non, ce qui compte c'est la victoire... et de monter en fin de saison ! »

Le groupe : Bouet, Mensah - Ba, Dembele, Lambese, Perrot, Mabussi, Scaramozzino - Camara, Obbadi, Makhedjouf, Vincent, Danic, Etinof - Keïta, Ndilu. Absents : Verdier (suspendu), Bouhours, Rincon, Mbuyi (blessés), Robic (non-qualifié), Anet, Milosevic, Cissé, Bouadla, Couvry, Guirassy (choix).

CT

Abonnez-vous au Courrier de la Mayenne
0 commentaires

Envoyer un commentaire